Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Littérature > Le jeu du destin

Le jeu du destin

Wiame Diouane (Auteur)

Nombre de pages : 5

 Remercier Wiame Diouane

Les statistiques du livre


136 Lectures
0 Lectures / 31 jours


4.33 /5 sur 6 votants

263 visites

Evaluer le livre


Thème : Littérature

( Version du 18 janvier 2020 )

 La quatrième de couverture

Mon histoire raconte la vie dure des campagnards, les difficultés et les falaises que traversent les écoliers quotidiennement.

 La première page

Au crépuscule , de faibles feux solaires jaillissaient, s’élançaient , armés, glorieux dans le bleu matinal. Dans un tout petit village, le petit écolier Ali efflanqué, maigre, et squelettique, marchait à grands pas dans un chemin si boueux de giboulée, où on entendit des soufflements d’un aquilon très violent, que la boue gicla sur le petit. Il traversait chaque matinée 5 km de chemin à l’école. Ses joues rosies de froideur , son petit corps gélifiait de froid sévère et de peur des chiens sauvages. Il souffrit tellement, sa mère dans sa petite masure si misérable, si vétuste et si délabrée, ne cessait guère de geindre de faibles plaintes inarticulées de douleurs, de peine, et de souffrance d’une voix gémissante, lamentable et plaintive. Son corps était délicat, fluet et fragile, un manque de force morale et une dénutrition si violente. Alors, Ali arriva et pénétra la classe en frissonnant de la crainte. Ce matin là, le maître tardait de venir, c’était une personne sale, vulgaire et sans éducation, un furax furieux roulant des yeux de braises allumées foribondes de colère folle , sans mesure, d’acharnement, de furie, et de violence extrêmes, ne cessait guère de réprimander. En résumant, un fou forcené de la frénésie et même de la fureur de vivre. Un chahut, un tabage, une agitation bruyante si terrible d’écoliers entendus de très loin, les élèves bavardaient du jargon à haute voix, pendant que le petit contemplait des fusains, des arbrisseaux à feuilles sombres et luisants à fruits rouges qui entraient d’une fenêtre. Et d’un seul coup brusque, le maladroit pénétra avec une telle arrogance malgré qu’il était mal fagoté , ficelé et d’une excessive sévérité. Il était tout édenté avec une chauve tête, et un cou poilé comme celui du dindon.

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Wiame Diouane

Je m’appelle Wiame Diouane. J’adore écrire les nouvelles, les textes.. l’écriture pour moi symbolise l’évidence, l’harmonie, le plaisir, la palpitation.

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Un message, un commentaire ?

 Dans le même rayon : Littérature

Les Influenceurs

Dounia est couturière, Garry est berger, deux jeunes habitants de la colline des fermiers qui décident de partir à la conquête de célébrité via une agence d’influence à New York. Les deux influenceurs se retrouvent dans la tourmente, confrontés à une triste (...)

Albert Spaggiari ou la parade du fanfaron

Albert Spaggiari et le casse de la Société Générale à Nice. Et si Albert Spaggiari n’avait pas été le vrai cerveau du casse de la Société Générale de Nice ? Naissance et vie d’une légende pas forcément basée sur les faits réels. Qui était réellement Albert Spaggiari ? (...)

Au nom du pire et du vice et du pas sain(t) d’esprit

Comment au sortir d’un confessionnal, un enfant a-t-il été traumatisé pour le restant de ses jours, parce que condamné au châtiment suprême par le curé de la paroisse.

Histoires Africaines

Un ensemble de petites histoires qui parlent des absurdités de la vie, mais surtout de la misère des africains. Quelques morceaux de civilisations brisées, éparpillés entre les feuillets de ces nouvelles.