Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Classique > Le Rouge et le Noir

Classique

Le Rouge et le Noir

Stendhal (Auteur)

Nombre de pages en A4 : Nombre de pages : 581

Version publiée le 9 octobre 2014

Les statistiques du livre

1783 lecteurs ont feuilleté le livre

1264 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Evaluer le livre "Le Rouge et le Noir"

4 votes

Note Moyenne

5/5 sur 4 votants

Thème :
Classique

La quatrième de couverture

La petite ville de Verrières peut passer pour l’une des plus jolies de la Franche-Comté. Ses maisons blanches avec leurs toits pointus de tuiles rouges s’étendent sur la pente d’une colline, dont des touffes de vigoureux châtaigniers marquent les moindres sinuosités. Le Doubs coule à quelques centaines de pieds au-dessous de ses fortifications bâties jadis par les Espagnols, et maintenant ruinées.

La première page

en cours de rédaction
  

Biographie de Stendhal

Stendhal (en réalité Henri Beyle) est né en janvier 1783 à Grenoble. On retient généralement qu’il était brillant en mathématiques, que c’est surtout son grand-père qui lui a apporté affection et éducation et qu’il avait peu d’affinité avec son père. À l’âge de dix-sept ans, Stendhal s’engage...

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Le Coffre et le Revenant

Le Coffre et le Revenant

Par une belle matinée du mois de mai 182., don Blas Bustos y Mosquera, suivi de douze cavaliers, entrait dans le village d’Alcolote, à une lieue de Grenade.

2014

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

1 discussion

  • 7 juin 2017

    Pour le Bac 2017, c’est une bonne liste de livres à télécharger et à lire pour préparer les épreuves.

Dans le même rayon :
Classique

Les lettres de mon moulin

Les lettres de mon moulin

Ce sont les lapins qui ont été étonnés... Depuis si longtemps qu’ils voyaient la porte du moulin fermée, les murs et la plate-forme envahis par les herbes, ils avaient fini par croire que la race des meuniers était éteinte,

Le Grand Meaulnes

Le Grand Meaulnes

Il arriva chez nous un dimanche de novembre 189… Je continue à dire « chez nous », bien que la maison ne nous appartienne plus. Nous avons quitté le pays depuis bientôt quinze ans et nous n’y reviendrons certainement jamais.

Divers contes

Divers contes

Je n’ai jamais vu d’aspect plus original que celui de cette petite ville, placée entre l’étang de Berre et le canal de Bouc, et bâtie non pas au bord de la mer, mais dans la mer. Martigues est à Venise ce qu’est une charmante paysanne à une grande dame ; (…)