Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Histoire courte > Le Picotin

Le Picotin

Sylvie de Monte (Auteur)

Nombre de pages : 2

 Remercier Sylvie de Monte

Les statistiques du livre


5 /5 sur 14 votants

607 lectures

Evaluer le livre


Ajouter votre avis pour le livre : Le Picotin

 La version Audiolivre

Livre audio à écouter/télécharger gratuitement - Lu par un lecteur humain

 Lire votre livre en ligne gratuitement

Il aimait les chevaux.
Parfois, poussé par un mystérieux appel, il s’emparait de quelques brassées de foin qu’il enfournait dans le coffre de sa voiture, et il quittait la ferme.
Les seules à être dans le secret étaient les bêtes de somme qui avaient toujours rêvé avec lui, tranquilles, en secouant leurs grosses têtes graves.
Il était maintenant dans la rosées du matin, sous un ciel blanc comme un suaire. C’est au détour d’un chemin qu’il le vit : un haut cheval aux membres grêles.
Ils s’approchèrent l’un de l’autre. L’homme portait toute la lumière.
Le cheval tendit ses naseaux aux paumes qui s’offraient, souffla dedans son haleine, et ce fut de la bonne chaleur qui passa dans ses veines. C’est le goût du bonheur que mâchonnèrent ses vieilles dents. Il eut un frémissement de poulain et agita joyeusement les oreilles.
L’homme tendait le bon picotin, tremblant un peu parce qu’il avait mis là trop d’amour pour n’être pas malheureux. Il y avait glissé plus que l’âcre odeur des écuries, plus que l’appel lointain des vendanges – ces tombereaux chargés et déchargés sans cesse
– mille souvenirs bien doux, de vastes prairies et des juments rebelles.
Lorsque l’homme vit se gonfler les flancs de la bête, il s’éloigna.
Le vieux cheval tenta de le retenir, long hennissement dans le matin trop clair. Quand l’appel se tut, l’homme se retourna : le vieux cheval s’écroulait lentement,
comme une lourde bâche qu’on abat.
Ce fut une journée nouvelle à la ferme. Les bêtes trompaient l’attente en échangeant quelques sagesses.
Les stalles garnies débordaient d’opulence. On entendit de loin venir la bétaillère.
Le haut cheval qui en descendit risqua sur la cour un regard naïf et inquiet.

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Sylvie de Monte

 Ambassadeur Edition999

Après quelques publications de nouvelles, je tente le roman. Sans prétention.

 Lire son interview

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Grotte Marine

Il ne faut pas laisser le rêve prendre le pas sur la réalité...

2021

Le Coquelicot

Jeanne a bien du mal à assumer sa différence. Pour l’y aider, on va l’envoyer dans un chalet dit "à caractères sanitaires", grande bâtisse dont l’adolescente va littéralement tomber amoureuse, amoureuse de ses vieilles pierres et de ses parquets (...)

2017

On confine, je confirme...

le confinement se vit différemment ... Mais une espèce d’angoisse rôde...

2020

Une maison

Une maison... Elle s’inscrit dans l’âme... Qu’en restera t-il après notre départ ?

2019

7 discussions

  • 23 septembre 2020, par Frédéri MARCELIN

    Texte Charmant. Très touché par la délicatesse de l’écriture.

    • ^ 25 septembre 2020, par de Monte Sylvie

      Bonjour,
      Je vous remercie de votre gentille appréciation.
      Cela me touche beaucoup.

      Cordialement.

      de Monte Sylvie

  • 3 octobre 2018, par Michelle

    Cette belle histoire mérite une suite...

    • ^ 21 mars 2019, par de Monte Sylvie

      Bonjour,
      Une suite au Picotin ? :-))
      Mais comment faire ?
      Ce pauvre cheval avait assez souffert ...
      Que peut donc devenir le petit jeune qui a pris sa place dans la bétaillère ?
      Je vais y réfléchir, mais pour moi la nouvelle est terminée...
      Merci à vous, et bonne journée.
      Sylvie de Monte.

  • 14 mars 2019, par Michelle

    J’aime bien .... et... la suite ??? C’est pour bientôt ?
    Bonne écriture à vous Michelle C

  • 19 janvier 2019, par Évelyne Thinet

    En voilà une découverte, Sylvie De Monte ! En quelques mots vous avez l’art de faire surgir la tendresse animale chez Sapiens. Encore merci à Édition 999. Je télécharge les livres de cette auteure. Évelyne Thinet

    • ^ 21 janvier 2019, par Sylvie de Monte

      Merci pour votre gentillesse. Je suis très touchée.

Un message, un commentaire ?

 Dans le même rayon : Histoire courte

La magie de Noël

Il était une fois un petit garçon prénommé Nicolas et sa petite sœur Marie. Qui vivait au milieu d’une magnifique forêt ou leurs parents travaillent mais voilà que personne ne connais l’adresse. Comment vont-ils faire pour leurs cadeaux de (...)

Mort pour la France

La première guerre mondiale, débuta le 3 août 1914 mes deux arrières-grands-pères sont morts pour la France. Ils s’appelaient Auguste et Joseph, ils partirent pour la guerre sans jamais revenir, Je vais vous raconter leurs (...)

Pour l’amour d’un soldat inconnu

Pour l’amour d’un soldat inconnu, Mais,moi je t’aime tellement fort Tu es l’amour de ma vie Dans mon coeur tu n’es pas inconnu Ta fille t’aimais tellement fort, Tu étais l’amour de sa vie

Mort pour la France

Tu t’appelais Auguste, Tu es mort pour la France, Tu t’appelais Auguste Je porte ton nom,