Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Littérature > La parfaite platitude du bonheur finit par nous achever.

La parfaite platitude du bonheur finit par nous achever.

La parfaite platitude du bonheur finit par nous achever.

Lilly Vtm (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 3

Version publiée le 8 septembre 2011

Les statistiques du livre

737 lecteurs ont feuilleté le livre

725 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Evaluer le livre "La parfaite platitude du bonheur finit par nous achever."

1 vote

Note Moyenne

3.99/5 sur 1 votants

Thème : Littérature

  

La quatrième de couverture

Amour persistant ou refus de vieillir ? Quand on choisit l’Autre, Lui reste nous hanter. Et quand on cesse de refouler nos sentiments, la folie nous attend au coin de la rue.

La première page

en cours de rédaction

Biographie de Lilly Vtm

Maria C, née en 1997, j’ai donc actuellement 14 ans. J’écris pour partager ma vision des choses, pour passer le temps, pour me découvrir un peu plus, ou comprendre les autres. J’ai beau être jeune, j’ai des choses à offrir à mes lecteurs, et j’aime apprendre des auteurs plus âgés, que ce soit...

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

1 discussion

  • 8 septembre 2011, par Un lecteur

    J’ai bien aimé votre courte histoire. Quelques fautes ont été oubliées.
    La situation est expliquée simplement, je ne veux rien dévoiler, et aussi "la douceur" de l’écriture fait que l’on se sent comme dans du coton.
    J’espère que vous publierez d’autres histoires.

Dans le même rayon : Littérature

 Les sentiments de Célia envers Hyppolite

Les sentiments de Célia envers Hyppolite

Cela parle d’une jeune fille qui est amoureuse en secret d’un jeune homme du prénom de Hyppolite. Celui-ci ignore l’existence de Célia . Puis un jour, elle prend son courage à deux mains pour aller le voir et lui déclarer sa flamme, quand, tout à coup, (…)

Le journal presque intime.

Le journal presque intime. (Vivre avec un cancer)

Le journal intime jusqu’au 19ème siècle jouait le même rôle qu’un photo-album aujourd’hui. Il est de-venu un genre littéraire vers la fin du 19ème siècle voir, par exemple, « Journal intime » de Jules Renard qui couvre la période de 1887-1910. J’ai choisi (…)

ECLATS de RIRE au Jardin des Délices

ECLATS de RIRE au Jardin des Délices

Voici un florilège de quatre-vingts textes conçus comme autant d’éclats de rire. L’auteur les a voulus brefs, mordants et tirés des multiples domaines de l’art comme de la vie courante. Pour pimenter l’humour qui s’en dégage, il a enchâssé entre eux les (…)