Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Fantastique > La Dynamique de l’Effroi

La Dynamique de l’Effroi

Grégory Madore (Auteur)

Nombre de pages : 6

 Remercier Grégory Madore

Les statistiques du livre


782 Lectures
2 Lectures / 31 jours



861 visites

Evaluer le livre


Thème : Fantastique

( Version du 18 mai 2006 )

 La quatrième de couverture

De nombreuses fois, j’ai tenté de dissuader mon ami et collègue, Herménégilde St-Louis - professeur de physique à l’Université Laval, de poursuivre ses recherches, que certains qualifieraient d’impies, sur l’anti-matière. Mille fois, je lui ai signifié que ses découvertes étaient des cadeaux de grecs et qu’il courrait à sa perte à force de s’entêter à vouloir percer les secrets du monde des ombres. Mais jamais il ne voulut m’écouter...
En fait, mon ami était convaincu qu’il œuvrait pour le bien de l’humanité. Il souffrait de cet aveuglement, voire de cette insanité, qui affecte les hommes de science quand ils sont convaincus du bien fondé de leurs études et de la probité de leurs démarches ; ils ne voient plus rien ; ils n’entendent plus rien et glissent, progressivement, dans un mutisme entêté qui est, pour nous - les spécialistes, la pointe ostentatoire d’une paranoïa latente. C’est ce qu’on appelle, dans le jargon scientifique : le syndrome du « Prométhée Moderne »...

 La première page

Prix : GRATUIT

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Grégory Madore

Auteur du Québec... Né le 30 avril 1976 peu avant minuit, soit la nuit du 10e anniversaire de la fondation de l’Église satanique de Anton Szandor Lavey.

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Dissertation sur le cas de monsieur Frédéric de Mordred

Si j’écris ces lignes, c’est que j’y suis contraint. Voyez-vous, on m’a pressé de porter quelques éclaircissements sur cette sombre affaire, affaire dont j’ai été l’impuissant et malheureux témoin. Si les hommes de science se perdent en conjecture sur le cas de (...)

2006

5 discussions

  • 24 novembre 2008

    Très bonne histoire . On se retrouve dans l’univers de LOVECRAFT .

  • 24 mai 2006, par probablement ta seule fan à winnipeg

    Salut Greg,

    J’ai bien aimé ton histoire, j’ai trouvé ça super bien construit. J’aurais aimé une fin qui donne un petit frisson supplémentaire, mais ça c’est uniquement une question de goût.

    • ^ 25 mai 2006, par Greg

      Cher seule fan à Winnipeg... - LOL. Je sais que la fin de ma nouvelle n’est pas incroyablement effrayante, mais c’est que cette histoire fait partie d’un cycle. Dans ce cycle, l’horreur naît de l’adéquation des récits qui en révèlent toujours un peu plus sur la statuette et les créatures dont elle révèle l’existence. D’ailleurs, je n’écris pas de nouvelles avec des fins "punchées"... Je préfère jouer sur le malaise et la suggestion. Question de goût - LOL. Anyway, surveille la publication de ma prochaine histoire : Dissertation sur le cas de monsieur Frédéric de Mordred. Peut-être que la fin te fera plus d’effets... Et j’espère que la suivante te poussera à t’arracher les ongles avant que la quatrième ne te fasse sombrer dans la folie la plus complète... - LOL. Non, je blague... Merci pour ton commentaire ! A+

  • 18 mai 2006, par Tony Best

    Salut Gregory, je trouve que tu as un très bon style d’écriture, clair et lisible, rythmé, et l’histoire est bonne. Nous sommes plusieurs à vouloir faire un recueil de nouvelles, et je me demandais si ça t’interessais. Tu peux allez faire un tour sur le forum de stephenking999, section "edition999", sur le sujet "un cercle d’auteurs", pour avoir plus d’informations, ou me contacter par e-mail.
    A bientôt, j’espère et bonne continuation.

    • ^ 19 mai 2006, par Greg

      Merci à vous deux... J’attends les autres commentaires. A+

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Fantastique

Délire ou le récit d’une femme éperdue

C’est une nouvelle qui se présente en deux récits. Les personnages sont deux femmes qui se rencontrent dans un train. Elles parlent de leur expérience amoureuse respective, douloureuse... L’une confie à l’autre son histoire, intacte, qu’elle (...)

Tome 4 : Les enfants du verseau seraient déjà là !

La Prêtresse Aya est sur son banc, les enfants sont bien installés sur l’herbe devant elle. Je vous trouve bien calme les enfants ! Vous êtes a court de questions ?? Alors moi je vous en pause une… Qui parmi vous aime écrire des textes (...)

JACK

Jack tendait l’oreille. Cela faisait maintenant cinq minutes qu’il était là, dans son lit, silencieux, à l’écoute du moindre bruit. Son réveil digital indiquait 00h50. Quelques instants plus tôt, il s’était réveillé en nage, ses cheveux étaient trempés de sueur. (...)

Noir

Le noir. Pas un bruit. Impossible de savoir si ses yeux sont ouverts ou fermés, pour cela il lui faudrait les toucher, mais il ne le peut pas. « Je suis où, là ? Est-ce que je dors ? » Pas moyen de rassembler ses idées. « Ben... Ouais, je m’appelle Benjamin (...)