LE PUITS DES CONFESSIONS (2010)

Paul VERGER (Auteur)

Nombre de pages : 200

Avis (12)

26 votes

Notre vidéo pour lire facilement

Thème : Policier et suspense

( Version du 2 mars 2010 )

 Le mot de Paul VERGER pour LE PUITS DES CONFESSIONS

Un oncle qu’il n’a pas connu décède et Julien MALDON architecte, hérite des vieilles pierres qui se trouvent dans la forête de Polver
située à la sortie du village. Rien que de prononcer ce nom, les vieux du lieu se séparent et s’ignorent. On passe sans s’arrêter
le long des murs d’enceinte de cet endroit, sutout la nuit.
Le notaire du village insiste un peu pour que le jeune homme, neveu du commissaire disparu accepte cet héritage. Non par crainte de l’histoire
qui s’est passée au lendemain de cette sale guerre, car il l’ignore. Sa seule raison, c’est qu’il ne comprend pas pourquoi son oncle ne l’a jamais
contacté de son vivant.
Finalement par une belle journée, la visite du manoir a lieu et là, commence l’étrange histoire du PUITS DES CONFESSIONS.
Le notaire jubile de la situation car il a su provoquer la curiosité de Julien.
Ancien monatère, l’origine de ce majestueux manoir est tourmentée et au fil des âges son architecture a été modifiée. Lieu de paix, lieu de réconciliation.
Des âmes sont là et elles font partie intégrante de l’héritage au même titre que les dernières volontés de l’oncle.
Julien apprendra qu’une dernière volonté de Jean Louis son oncle et qu’il devra l’accepter.
La lecture des documents révèlera que le commissaire n’a pas terminé sa dernière enquête et qu’une condamnation a eu lieu.
Admirable entente entre Laurent, le notaire et Julien. C’est cette complicité absolue qui va les mener à résoudre la disparition de Lise et à réhabiliter le
présumé coupable mais il faudra pour cela aller de découvertes en surprises. Questionner, creuser, chercher et raisonner.
Cette nuit là, tous ont entendu une moto pétarader et Lise se disputer avec son copain. Les cheveux et ses chaussures ainsi que les trâces de sang.
Que d’indices accusateurs trouvés dans le jardin et pourtant, pas de crime.
Un piège, une banale erreur ou une énorme bêtise restée là pendant plusieurs dizaines d’années.
Une nuit, la dernière de cette année là, alors qu’une famille s’offrait des présents, le maître des cieux qui n’était pas invité s’est fâché et Eole s’en est mêlé.
C’est lui le vrai coupable.
Jean Louis a manqué de temps mais il sait qu’avec Laurent, son neveux réussira à solutionner l’enquête inachevée.
Le PUITS DES CONFESSIONS est là et tout se dit en ce lieu secret. Les âmes veilleront toujours dans ce manoir et Julien en sera le gardien
puis les enfants de ses enfants.
Beaucoup de sentiments parsèment ce roman. Des situations légères aussi amèneront Julien à trouver la femme qui redonnera vie à ce manoir.
L’enfant de leur union est un bonheur pour tous. C’est une belle enfant très éveillée, chaque jour plus surprenante, trop parfois pour son entourage.
Par une nuit de pleine lune les parents et Laurent entendent la petite fille descendre l’escalier puis sortir. Sans bruit ils la suive.
L’enfant s’en est allée sans hésitation dans le parc. Soudain, arrivée près de l’étang elle s’est mise à chanter à rire et à danser.
Les biches sont sorties du bois et les lièvres, assis sur leurs pattes arrières ont fait un cercle. Justement à cet endroit légèrement surélevé.
Je connais cette chanson dit sa mère en sanglotant. Ma soeur la chantait la nuit de sa disparition.
C’est la chanson de Lise.

Quatrième de couverture :

en cours de rédaction

 Signaler un problème avec l'ebook gratuit.


Découvrez Paul VERGER :

La France  est à l'honneur avec l'auteur francophone Paul VERGER
" L’AUTEUR Voilà bien une chose difficile que celle de parler de soi-même et mettre des mots sur ce qui nous concerne. Il est bien plus facile de rentrer dans la peau de personnages inventés que de se dévoiler. "

Vos commentaires

  • Le 30 décembre 2011 à 00:56, par Lop En réponse à : LE PUITS DES CONFESSIONS

    Superbe histoire. Légère et touchante. Bien menée pour une lecture sans interruption. J’aime.
    Téléchargée déjà 200 fois.
    Un vrai plaisir pour l’auteur d’avoir pu partager ses personnages avec les lecteurs.

    Répondre à ce message

  • Le 1er janvier 2012 à 14:04 En réponse à : LE PUITS DES CONFESSIONS

    J’ai lu avec enthousiasme ce livre . Je n’avais qu’une hate tous les soirs ; le retrouver . Dans la journée j’y pensais et j’échaffaudais une suite tellement ce livre est prenant, et le soir j’allais de surprises en surprises .
    J’aurai bien aimé que ce livre soit édité, c’est plus facile pour le lecteur.........mais je ne désespère pas .
    J’encourage l’auteur à récidiver pour notre plus grand plaisir .

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2012 à 15:58 En réponse à : LE PUITS DES CONFESSIONS

    Chers lecteurs,
    Cher auteur,
    239 téléchargements.
    2 avis forts sympathiques en ont résultés.
    Certes, il est vrai qu’une fois écrit, un livre va vivre sa vie. Celle que les lecteurs voudront bien lui accorder.
    Il n’empêche pas moins que la critique reste l’obsédente quête de l’auteur. Ne serait ce que pour persévérer et s’améliorer.
    Ensuite, décider lui même de son sort car le silence des lecteurs ressemblent bien à des pouces inclinés vers le bas.
    Ecrire, c’est en effet descendre dans l’arêne. Rien de pire que d’écrire sans le retour d’un écho.
    J’ose dire que les avis critiques restent l’élément vital d’un tel site d’édition tant il est généreux par strucure et sa diffusion.
    Bonne lecture à tous.
    l’auteur

    Répondre à ce message

  • Le 9 février 2012 à 07:28, par polver En réponse à : LE PUITS DES CONFESSIONS

    Chers lecteurs

    Plus de 250 lecteurs m’ont fait l’honneur de vivre cette histoire romanesque.
    Alors que l’inspiration du mot suivant manquait, je ne voyais pas comment exonérer le présumé coupable d’un meutre qui en fait n’en était pas un.
    La porte a été l’argument. Cette porte avec son doublage de polystirène et l’initiale L qui s’est détachée.
    L’auteur que je suis, attendait de recevoir des messages de critique mais le temps glacial a dû geler les claviers des ordinateurs et des Ebooks.
    Il neige dans la forêt de Polver et Lise repose en paix sous les saules du commissaire.
    Parfois je repense aux heures passées à écrire ce roman et au chemin qu’il allait parcourir ensuite.
    Merci de m’avoir lu
    l’auteur

    Répondre à ce message

  • Le 20 février 2012 à 17:08, par ANGELA En réponse à : LE PUITS DES CONFESSIONS

    SUPERBE ! tout simplement SUPERBE !
    On chemine dans le passé le présent et on devine le futur ! Que de poésie dans la description de cette si belle forêt et dans ces paysages ! Quelle quiétude l’on ressent dans le puits des confessions.......Aaaaah ! Si on avait pu y être.....Quoique....On y est en se plongeant avec délice dans la lecture.....BRAVO et bonne continuation.

    Répondre à ce message

  • Le 20 février 2012 à 18:37, par Pol En réponse à : LE PUITS DES CONFESSIONS

    Angela,

    Merci pour cet avis chaleureux que j’apprécie pleinement.
    J’espère vous séduire une nouvelle fois lors de l’édition de mon prochain ebook gratuit Béatrice...ce 9 octobre
    Il paraitra en plusieurs tomes car je n’ai pas su écrire moins de 475 pages.
    L’intrigue sera bien distillée au fil des parutions.
    « Du suspens, un soupçon de frivolité, gentillesse et honnêteté entre les protagonistes.
    L’histoire nait dans un manoir étrange où des vies croisées et manipulées demandent la vérité.
    Mots et maux reviennent souvent dans les décombres d’une vie parsemée d’un peu de surnaturel. »
    Que ma plume me libère
    Pol

    Répondre à ce message

  • Le 5 mai 2012 à 10:13, par Paul VERGER En réponse à : LE PUITS DES CONFESSIONS

    Chers lecteurs fidèles de edition999
    et de mon roman

    Le printemps est tardif mais va peut être favoriser vos lectures.
    Vos avis critiques toujours appréciés, restent des encouragements pour les auteurs.
    Ils sont également une forme de rapprochement d’idées dans l’interprétation des textes.
    A vous lire et merci à tous
    Paul V. ;-)

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai 2012 à 20:58, par cramette En réponse à : LE PUITS DES CONFESSIONS

    C’est avec un réel plaisir que j’ai découvert ce nouvel auteur en lisant ’ LE PUITS DES CONFESSIONS ’ . Tous les ingrédients y étaient pour attiser ma curiosité et ne plus lâcher ce livre . Vraiment j’ai passé de beaux moments et j’ai suivi tous les parcours et intrigues comme si j’y étais. Près de 1500 personnes ont lu ce roman et j’aimerai bien connaitre leurs commentaires.
    Quand j’ai terminé ce livre, je me suis dit ’ à quand le suivant “ et je suis exaucée. Son prochain roman ’ Béatrice ce 9 octobre ’ paraitra le 31 juillet.
    Belle lecture en perspective pour cet été et je m’en réjouis d’avance.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai 2012 à 15:02, par l’auteur En réponse à : LE PUITS DES CONFESSIONS

    Chers Lecteurs,

    Vous me faites l’honneur de lire ce roman et je vous en suis gré.
    Chaque jour, le PUITS DES CONFESSIONS se propage dans vos ordinateurs ou vos tablettes.
    C’est très gratifiant de partager avec vous cette histoire et c’est aussi pour cela qu’une autre a été écrite.
    Béatrice ...ce 9 octobre qui paraîtra le 31 juillet sur ce site « edition999.info »
    Vos avis critiques sont les bienvenues.
    Bonne lecture et laissez vous emporter dans mon imaginaire.
    P.V :o)

    Répondre à ce message

  • Le 15 octobre 2018 à 16:28, par laurence En réponse à : LE PUITS DES CONFESSIONS

    Ce livre aurait pu s’appeler Mort suspecte de Lise. C’est très prenant comme histoire, j’adore car nous ne savons pas d’avance le déroulement des scènes et çà j’aime car il y a du suspense. Quand un livre est bien écrit, je vois toutes les images qui le forment. Super Génial. Dommage qu’il n’y pas de suite

    Répondre à ce message

    • Le 26 octobre 2018 à 20:13, par Paul VERGER T En réponse à : LE PUITS DES CONFESSIONS

      Laurence,
      J’ai apprécié votre commentaire.
      Le choix d’un titre c’est souvent le début du roman.
      Pendant son écriture, le titre prenait déjà un certain mystère et cela me convenais.
      Ce n’est que lorsque j’ai découvert le puits que le titre du livre m’a semblé évident.
      Ensuite, l’imagination a fait le reste et tout a défilé parce que justement, je voyais tout.
      Énigme, fausse piste, doute, mystère hors du temps, supposition, émotion, amitié, exubérance, romance ...et le secret mortel d’une vérité admise par tous.
      Vous avez ainsi ressenti ce que je souhaitai faire passer au lecteur.
      Quant à une suite, il faudrait que Lise soit initiée. Etre ou non acceptée par le Puits. Faire renaître du passé des âmes .... >> Le fantastique n’est pas loin.

      Si vous voulez continuer à me lire et rentrer dans mon imaginaire, je me permets de vous recommander mon autre livre sur le même site : edition999
      Béatrice ...ce 9 octobre J’ai remanié ce roman à maintes reprises mais l’édition que vous lirez est sur le fond la même.

      N’oubliez pas de m’envoyer votre commentaire. Merci.

      Répondre à ce message

    • Le 26 octobre 2018 à 20:14, par Paul VERGER T En réponse à : LE PUITS DES CONFESSIONS

      Laurence,
      J’ai apprécié votre commentaire.
      Le choix d’un titre c’est souvent le début du roman.
      Pendant son écriture, le titre prenait déjà un certain mystère et cela me convenais.
      Ce n’est que lorsque j’ai découvert le puits que le titre du livre m’a semblé évident.
      Ensuite, l’imagination a fait le reste et tout a défilé parce que justement, je voyais tout.
      Énigme, fausse piste, doute, mystère hors du temps, supposition, émotion, amitié, exubérance, romance ...et le secret mortel d’une vérité admise par tous.
      Vous avez ainsi ressenti ce que je souhaitai faire passer au lecteur.
      Quant à une suite, il faudrait que Lise soit initiée. Etre ou non acceptée par le Puits. Faire renaître du passé des âmes .... >> Le fantastique n’est pas loin.

      Si vous voulez continuer à me lire et rentrer dans mon imaginaire, je me permets de vous recommander mon autre livre sur le même site : edition999
      Béatrice ...ce 9 octobre J’ai remanié ce roman à maintes reprises mais l’édition que vous lirez est sur le fond la même.

      N’oubliez pas de m’envoyer votre commentaire. Merci.

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message



  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.