2656 ebooks gratuits

3353 avis

1040 auteurs

Edition999
Plateforme de lecture et publication gratuites

L’ombre du dragon - Partie 1 (Livre 1 - La part du Mal)

Caroline Sebire  (Auteur)

Nombre de pages : 271

Les statistiques du livre


1000
Lectures

4.59 /5
22 votants

11008
Visites

Thème : Saga

( Version du 16 juillet 2014 )

 Le mot de Caroline Sebire pour L’ombre du dragon - Partie 1

L’ombre du dragon - Partie 1

Etamin de Calah vient d’obtenir sa liberté. Pourtant elle doit fuir, lui dit-on, pour sa propre survie et celle des peuples de ce monde. Pourquoi le conseiller du roi Ramont aiderait-il une ancienne esclave ? Que peut-elle contre le dieu des sombres terres ?

 Quatrième de couverture :

en cours de rédaction

ISBN :   

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Caroline Sebire

" Professeur de SVT. "

Consultez la page Caroline Sebire d'Edition999

Vos commentaires

16 commentaires

  • Le 21 janvier 2015 , par Jean-Paul Desverchère

    Bonjour Caroline
    C’est vrai que nos écrits sont exposés à toutes sortes de récupérations et détournements.

    C’est un risque à prendre en relation avec le besoin de faire connaitre autour de soi ces principaux pôles d’intérêts.

  • Le 20 janvier 2015

    Bonsoir LUXUS 63,
    Je suis ravie de l’intérêt que vous portez à "L’Ombre du Dragon" et je suis désolée des problèmes que vous rencontrez pour sa lecture.
    Pour autant, je ne vous autorise pas à utiliser mes écrits autrement que par ce site.
    Les formats pdf, epub et mobi kindle sont pour le moment les seuls utilisables et il n’est pas autorisé de les transformer.
    Très cordialement.
    Caroline.

  • Le 17 janvier 2015 , par Luxus_63

    J’ai téléchargé la version Epub et PDF du livre « L’ombre du dragon - Partie 1 » en décembre 2013. J’ai signalé le 18/02/2014 par un courriel à contact@edition999.info le fait que la version ePub du livre ne pouvait être lu en l’état sur une liseuse. Aucune réponse.
    Après des mois d’hésitations, je vous fais part de mes remarques concernant la version ePub du livre. Celle-ci n’est pas lisible sur une liseuse (Kobo Aura HD, Kobo Glo). La lecture est très difficile, je me suis arrêté au bout d’une page. Les paragraphes sont mal découpés, idem pour les dialogues. Pour vous en rendre compte, il suffit d’ouvrir l’ePub avec le logiciel SumatraPDF sous Windows ou FBReader sous une distribution Linux. Cela est encore plus criant sur une liseuse.
    Cela se confirme quand on analyse le contenu de l’ePub. Les balises au niveau du xhtml sont mal positionnées. Les espaces insécables sont identifiés comme des espaces classiques. La table des matières n’est pas exploitable. Chaque chapitre devrait être dans une seule page xhtml... On a l’impression que le fichier ePub a été généré à partir du fichier PDF en automatique.
    Ce qu’il faut savoir c’est que le PDF et l’ePub n’ont pas du tout la même logique, ils n’ont pas non plus les mêmes soubassements techniques. Le code du fichier ePub spécifie la fonction de chaque élément dans le texte (titre, paragraphe, élément d’une liste, citation…) pour leur associer ensuite une façon de s’afficher ou de se comporter. Rien dans un fichier PDF n’indique le rôle que jouent les éléments de contenu, autrement que par leur apparence : on « voit » que tel titre est un titre de chapitre car il est graphiquement distinct des autres.
    Voulant lire ce livre et en faire profiter mes enfants, j’ai décidé de refaire la version de l’ePub pour pouvoir le lire dans ce format. Je suis parti de la version PDF pour ré-générer la version texte (LibreOffice), seule possibilité à ma disposition. Dans cette version, j’ai retravaillé les styles, les espaces insécables, la tables des matières, la pagination (format broché)... Suite à cela, j’ai généré un nouveau PDF (Table des matières présente dans le PDF) pour avoir un aperçu. J’aurais pu m’en passer mais je voulais avoir un aperçu visuel.
    Pour l’ePub, je suis parti du format texte finalisé en effaçant le formatage de celui-ci. Pour réaliser l’ePub, j’ai utilisé le logiciel SIGIL. J’ai réalisé les différentes parties manuellement : textes (couverture, titre, chapitres ...), style, images. Cela permet d’obtenir ce que l’on désir. L’ePub a était finalisé en avril 2014 et lu dans la foulée.
    Nous avons bien apprécié le livre.
    Je n’ai pas lu le deuxième tome, mêmes problèmes que le tome 1 concernant l’ePub.

  • Le 31 octobre 2014 , par Caroline Sebire

    Bonjour p gauneau,
    Merci pour ces petits mots bien utiles et rafraîchissants.
    Les symboles en milieu de chapitre ne sont là que pour effectuer une séparation (de temps, d’espace).
    J’ai visité les infos du site concernant les droits d’auteurs. J’ai bien trouvé les infos concernant l’ISBN mais pas sur la licence. Pourriez-vous m’éclairer ?
    J’attends avec impatience votre avis sur le tome 2.
    Encore merci de votre intérêt.
    Caroline.

  • Le 29 octobre 2014 , par p gauneau

    Fin du tome 1
    Je veux savoir la suite.
    l’histoire :
    superbe quand tu nous tient. ( là tu as gagné ) ; (c’est le meilleur).
    toutes mes critiques sont de la M....E en regard de ton développement.
    A savourer sans modération

  • Le 27 octobre 2014 , par pascal gauneau

    Critique oui mais ?

    qui suis-je :
    p.gauneau l’époux de R.Gauneau (vade retro sur ce site) elle m’a propulsé agent !

    Ne pas suivre les recommandations du site égal débilité mentale.(désolé )

    Ou en suis je moitié du tome 1.

    l’histoire :
    superbe quand tu nous tient. ( là tu as gagné ) ; (c’est le meilleur).
    Mes critiques :
    mise en page nul ; j’aime retrouver le format papier ( avis personnel ; (là c’est pas conforme, mais les standards ? )).
    trop d ’espace ; une manière d’augmenter le nombre de page ?
    « Mieux vaux court et bref mais compréhensible. ! »
    je n’ai pas compris les signes cabalistiques en milieu de chapitre.
    Soigner la présentation = facilité de lire, plus de lisibilité.
    Les répétitions sur la définitions des personnages ? (est ce vraiment utile ?)
    tu n’a pas protégée ton travail (ISBN et Licence) : c’est gratuit ! ; Suis les recommandations du site :

    Conclusion : Continue peut importe la forme (c’est un plus) ;
    ce qui compte : l’imagination et le verbe .
    Même si l’emballage n’est pas à la hauteur du contenu je vais poursuivre la lecture.

    Bref : Bon travail.

    Amicalement et bon courage.

  • Le 27 octobre 2014 , par dpfg@free.fr

    Critique oui mais ?
    qui suis-je : p.gauneau l’époux de R.Gauneau elle m’a propulse agent !

    Ou en suis je : moitiés du tome 1.

    l’histoire :
    superbe quand tu nous tient. ( là tu as gagné ) ; (c’est le meilleur).

    mise en page nul ; j’aime retrouver le format papier( avis personnel ; (là c’est pas conforme, mais les standards ? )).
    trop d ’espace ; une manière d’augmenter le nombre de page ?
    Mieux vaux court et bref mais compréhensible. !
    Soigner la présentation = facilité de lire, meilleure lisibilité. CQFD.
    Les répétitions sur la définitions des personnages ? (est ce utile ?)

    Mes critiques :
    tu n’a pas protégée ton travail (ISBN et Licence) c’est gratuit ! Suis les recommandations du site

    je vais conseiller de sde tire.
    La mise en page n’est pas le premium ;
    innovation prime !
    Super à lire/ CQFD

    Conclusion : Continue
    peut importe la forme, ce qui améliorable : l’imagination reste le VERBE.

    Amicalement

  • Le 13 août 2014 , par legrosdidier

    le tome 1 super , j’ai aimé mais impossible d’avoir la suite comment avoir les autres tomes ,beaucoup de talent j’espère que la suite est aussi prenante .

  • Le 23 juillet 2014 , par Jinshu

    Livre fort agreable !

  • Le 16 juillet 2014 , par Jean-Michel

    Une nouvelle version (la précédente datait de novembre 2010) a été livrée et mise en ligne par l’auteur. Bonne lecture à tous.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

 En relation avec L’ombre du dragon - Partie 1