L’Amertume du Sang de Kaniola

Benjamin Birikale (Royal) (Auteur)

Publié le 23 juin 2018

 5 votes

Thème : Littérature

 Le mot de Benjamin Birikale (Royal) pour L’Amertume du Sang de Kaniola

L’Amertume du Sang de Kaniola

Nous sommes à Kaniola dans la partie est de la République Démocratique du Congo. Le sang des compatriotes massacrés teint au noir les pages de l’histoire de cette grande et prestigieuse nation. L’histoire doit être connue de tous ! C’est dans cet objectif qu’une centaine d’étudiants du Centre Universitaire de Paix CUP/Bukavu a été attirée par l’odeur amère que dégagent les coups des machettes dont des paisibles citoyens Congolais ont été victimes vers la fin du 20e siècle. Braver les laides routes de la RD Congo, traverser les coulisses de la peur ; des jeunes étudiants se sont rendus compte de ce que le passé a fait de leurs frères. Il n’est pas mieux que Thierry Michel en parle, avant que le Congolais lui-même n’écrive sa propre histoire. Cette fois, certains étudiants ont accepté les réalités pour dire non et crier plus jamais ça !

Quatrième de couverture :

Personne et alors personne ne doit rester inactif face au problème du monde. L’Afrique et la RD Congo, sont dans une page terrible de son histoire que tout œil a vu et que toute oreille a entendu.
Cette fois, c’est un jeune qui quittera son silence, non pas pour demander vengeance, mais pour demander pardon à l’histoire que certaines pages de l’histoire veulent effacer. Du nouveau n’existe pas ! Personne ne peut corriger l’histoire.
Lire l’amertume du cœur Congolais c’est un courage qui ne demande non pas seulement la compassion mais aussi l’action pour que l’histoire ne se répète dans la vie des Congolais et des Africains en Général.
Il est intéressant de lire cette amertume avec un cœur ouvert. Il est important d’écrire ce massacre avec un cœur qui pleure. Si l’auteur ne l’aurait pas fait, que le lecteur le fasse et ainsi défendre ce sang que la cruauté de l’humain a versé.
Ces jeunes étudiants qui ont accepté de braver les mauvaises routes du Congo dans un seul objectif de visiter le sang, n’ont pas certes manqué des jours d’ambiance pour juste aller pleurer les siens que l’histoire a écrasé.
Lisons le sang en visite.

 Ecrivez nous si vous avez un problème avec votre ebook gratuit ?

Découvrez Benjamin Birikale (Royal) :

La République démocratique du Congo est à l'honneur avec l'auteur francophone Benjamin Birikale (Royal)
REDIGER UN AVIS
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message




  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.