Jacques le fataliste et son maître

Denis Diderot (Auteur)

Publié le 28 octobre 2018

 2 votes

Thème : Classique

 Le mot de Denis Diderot pour Jacques le fataliste et son maître

Jacques le fataliste et son maître

Comment s’étaient-ils rencontrés ? Par hasard, comme tout le monde. Comment s’appelaient-ils ? Que vous importe ? D’où venaient-ils ? Du lieu le plus prochain. Où allaient-ils ? Est-ce que l’on sait où l’on va ? Que disaient-ils ? Le maître ne disait rien ; et Jacques disait que son capitaine disait que tout ce qui nous arrive de bien et de mal ici-bas était écrit là-haut.

Quatrième de couverture :

LE MAÎTRE
C’est un grand mot que cela.
JACQUES
Mon capitaine ajoutait que chaque balle qui partait d’un fusil avait son billet.
LE MAÎTRE
Et il avait raison… »
Après une courte pause, Jacques s’écria : « Que le diable emporte le cabaretier et son cabaret !
LE MAÎTRE
Pourquoi donner au diable son prochain ? Cela n’est pas chrétien.
JACQUES
C’est que, tandis que je m’enivre de son mauvais vin, j’oublie de mener nos chevaux à l’abreuvoir. Mon père s’en aperçoit ; il se fâche. Je hoche de la tête ; il prend un bâton et m’en frotte un peu durement les épaules. Un régiment passait pour aller au camp devant Fontenoy ; de dépit je m’enrôle. Nous arrivons ; la bataille se donne.

 Ecrivez nous si vous avez un problème avec votre ebook gratuit ?

Découvrez Denis Diderot :

La France est à l'honneur avec l'auteur francophone Denis Diderot
  • Avis (0)

REDIGER UN AVIS
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message




  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.