HOMMAGES

Gérard GILLOUX (Auteur)

Publié le 1er avril 2018

 2 votes

Thème : Littérature

 Le mot de Gérard GILLOUX pour HOMMAGES

HOMMAGES

C’est un hommage à ceux qui ,en leur et à leur manière , ont orienté ma vie, guidé mes choix et m’ont permis d’être ce que je suis .

Quatrième de couverture :

Le maître advaïtin Nisargadatta nous dit que la pensée est essence de la nourriture . Tout artiste, quel que soit son do- maine d’expression, reçoit nourriture de ses aînés, nourriture autant spirituelle qu’artistique. Elle alimente son esprit, ses sens comme chaque expérience de la plus ordinaire à la plus inouïe.

Après de longues années d’expression théâtrale et poétique, il est venu pour l’auteur le temps du remerciement. Le moment où l’on porte hommage à tous ceux qui, sur notre parcours artis- tique et spirituel, sont venus à notre rencontre, nous ont parlé de leur voix unique et pénétrante, nous ont accompagné sur ce chemin ardu de la création, nous ont laissé poursuivre mais plus fort et plus authentique, plus exigent envers nous-mêmes.

L’auteur, ici, n‘élabore pas d’analyse sémantique, de critique formelle. Non, il se contente de leur dire ce qu’il leur doit, et ce dire est un contentement qu’il a voulu nous faire partager.

Les mots sont venus au fil de la plume, au fil du cœur, sponta- né, lyrique. Les métaphores ont jailli. L’adresse directe a surgi. L’ardeur qui anime ces hommages rendus à ses maîtres, à ses inspirateurs, n’a d’égale que celle qui l’a porté tout au long de sa vie avec cette volonté toujours sous-jacente, toujours présente d’un mieux dire, d’un mieux vivre et plus haut.

Découvrez Gérard GILLOUX :  Auteur ambassadeur chez Edition999

Lire son interview avec Edition999

 Ecrivez nous si vous avez un problème avec votre ebook gratuit ?

  • AVIS (0)

REDIGER UN AVIS
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message




  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

En relation avec HOMMAGES