Fumer TUE

Dimitri Redier (Auteur)

Publié le 26 mai 2019

 sur une moyenne de 4 votes

Thème : Policier et suspense

 Le mot de Dimitri Redier pour Fumer TUE

Fumer TUE

Ce livre est un vieux roman, je le publie afin de vérifier que tout se passe bien au niveau de la publication.

Quatrième de couverture :

Fumer tue. C’est ce que Damiens aimait lire sur ses nombreux paquets de cigarettes. Jusqu’à aujourd’hui, il se pouvait bien que ce fut la seule chose écrite qu’il prenait plaisir à lire. Pourtant, des annonces qui lui assuraient une mort atroce n’avaient rien de réjouissantes. Mais il s’en moquait, le fait qu’il n’aimait pas lire était un des nombreux reflets de sa personnalité. Il avait comme ses copains disaient ‘’ un look de fumeur ‘’. Ils n’avaient pas tout à fait torts se disait-il. D’un coin de l’œil, il regarda sa cartouche, encore à moitié pleine. Il lui restait suffisamment de cigarettes pour le reste de la semaine. Peut-être plus.

 Analyse du sens avec l'assistant personnel à la rédaction Cordial

D'une façon plus précise, l'analyse des thèmes généraux de ce texte indique une prédominance des thèmes suivants : «quantité», «ordre», «participation», «intelligence et mémoire», «image de soi», «âges de la vie», «date et chronologie» et «identité». Une étude lexicologique et sémantique de l'ensemble des phrases indique que les mots forts du texte sont «policier», «portable», «lire», «robin», «sosie», «tweet», «bus» et «cours». Parmi les noms propres, on relève une nette prédominance des mots «Alex», «Élena», «Clara» et «Anis».  

 Signaler un problème avec l'ebook gratuit.


Découvrez Dimitri Redier :

La France  est à l'honneur avec l'auteur francophone Dimitri Redier
" "
  • Avis (0)

REDIGER UN AVIS
modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.