Où chaque plume trouve sa voie, et chaque lecteur son évasion.

Accueil > Jeunesse > En compagnie des robots

Jeunesse

En compagnie des robots

Loly Héra (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 72

Version publiée le 19 juillet 2017

Les statistiques du livre

1833 lecteurs ont feuilleté le livre

484 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Evaluer le livre "En compagnie des robots"

12 votes

Note Moyenne

5/5 sur 12 votants

Thème :
Jeunesse

ISBN : 978-2-36252-741-8  

La quatrième de couverture

Albertino, maçon de profession, a une passion en parallèle : la robotique. Assumant seul l’éducation de son -fils Martin, un garçon perturbé depuis la mort de sa mère, Albertino se retrouve dépassé par les événements et donne vie à Téo, un petit robot multifonction. Cette innovation technologique attirera bien des convoitises... Découvrez les trépidantes aventures d’un père et de son -fils, où les machines ne sont pas que de simples outils, elles ont aussi un cœur.

La première page

en cours de rédaction
  

Biographie de Loly Héra

Ambassadeur Edition999

Je suis native de la ville de Brest,je suis passionnée par le dessin et la peinture. J’ai commencé à écrire des livres pour les enfants ( illustré bien sûr) il y a quelques années. Je suis ravie de partager mes écrits avec les lecteurs.

Lire son interview

Autres(s) livre(s) de Loly Héra

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

4 discussions

  • 15 août 2017, par Gamra

    Bonjour Loly,
    J’ai trouvé votre jolie histoire intéressante, digne d’un dessin animés, ou une série télévisé pour enfants. C’est moderne : l’histoire est attirante, éducative, et montre au enfants le respect du père, comment Martin l’enfant de 12 ans malgré son génie de fabriqué tout genre de robots comme son père Albertino, et après l’aventure qu’il a vécu avec son père et Dylan son ami de travail, il n’a pas bondonné ses études à la fin de l’histoire. Alors qu’il pourrait gagné autant d’argents qu’il voulait.

  • 16 août 2017, par Gamra

    Bonjour,
    Votre histoire est attirante, elle est moderne mais éducative, digne d’un dessin animé ou une série télévisée pour enfants. Elle apprend au enfants le respect des parents, ...
    Martin un enfant de 12 ans, est un génie dans la fabrication des robots comme son père Albertino. Tout deux voulaient faire un beau projet pour leurs vie, et avec Dylan l’ami du père tout était possible.
    Après une grande aventure pleine d’escroquerie, et beaucoup de problèmes, les trois héros ont gagné la bataille. Ils ont protégé leurs inventions et leurs robots. A la fin de l’histoire, l’enfant a continué ses études, alors qu’il pourrait avoir tout l’argents qu’il voulait.

  • 10 août 2017, par Grevisse Gilbert

    Bonjour Loly Héra, j’avais promis de lire votre ouvrage, j’ai trouvé astucieux à avoir associé humain et robot dans votre dramatique récit, cela pourrait paraître fictif en premier abord ! Mais en y prêtant attention... on découvre votre vision sur l’état d’esprit actuel de l’humanité créatrice, aux ambitions technologiques de haut niveau ! Et votre imaginaire s’en accaparait pour créer un récit, un récit bien construit, signifiant le possible amalgame de l’intelligence humaine à celui artificiel des robots (capable de prendre des initiatives) « là » est bien démontré le futurisme réellement possible ! Le récit également respecte bien l’antique esprit sous l’influence du « Bien contre le Mal » Je m’en reporte à cette idée ! Dans le chapitre 36 de ma saga en cours que j’ai finie la semaine dernière, moi je porte le futurisme "Robotique" à son apogée ! En ces termes... « La planète des Robots » ! Bien qu’immuables, Sont et resteront les conflits du "Bien contre le Mal" que pour les humains bien sur ! Votre enthousiasme est plaisant, que vous puissiez rester vous-même sont mes souhaits !
    Gilbert Grevisse

  • 25 juillet 2017, par conchy

    Bonjour loly, je viens de terminer la lecture de votre conte et je dois dire que j’y ai pris beaucoup de plaisir. L’histoire est agréable, bien narrée, bien ficelée, originale même les personnages sont attachants non seulement les humains Martin, Albertino, Dylan, mais aussi les robots domestiques teo, xantia j’aimerais beaucoup avoir les mêmes chez moi. Pour ce qui est de l’illustration je trouve cela bien sympathique cela apporte de la couleur ce qui est agréable pour nos yeux. Que d’imagination ! Bravo à vous et merci pour ce moment de partage cela fait du bien. Au revoir conchy.

Que lire après
En compagnie des robots

La Petite Sirène

La Petite Sirène

Une jeune sirène vivait sous la mer auprès de son père, le roi des océans, de sa grand-mère et de ses sœurs. À l’âge de quinze ans, on l’autorisa à se rendre à la surface. Elle aperçut un navire à bord duquel se trouvait un très beau prince. Une tempête (…)

Douze contes cruels

Douze contes cruels

Non, les contes de fées ne sont pas tous remplis de bons sentiments ! Non, ils ne connaissent pas tous une fin heureuse ! Dans ces douze récits fantastiques, on vit, on meurt, on souffre ; les imbéciles les tricheurs, les jaloux les colériques sont décrits (…)

Les vacances qui font peur

Les vacances qui font peur

Cette histoire n’est pas la mienne. Elle a intégralement été imaginée, écrite et illustrée par mon fils Vincent, âgé de 10 ans et demi. Je n’ai effectué que les corrections éditoriales (en évitant au maximum d’altérer la primo-rédaction de notre jeune (…)