Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Poésie > Dix Roses

Poésie

Dix Roses

Marie Marwa.H (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 12

Version publiée le 11 mai 2019

Les statistiques du livre

187 lecteurs ont feuilleté le livre

219 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Evaluer le livre "Dix Roses"

5 votes

Note Moyenne

5/5 sur 4 votants

Thème :
Poésie

La quatrième de couverture

Un recueil de poésies, courtes et très significatives.
L’amour, le vrai, existe mais est très rare.

La première page

Il pleuvait.
J’étais là, debout, sans parapluie ni abri.
L’eau tombait directement sur mon corps et se glissai dans mes cheveux, dans mes vêtements, elle ruisselait sur ma peau pour s’égoutter sur le sol, mes vêtements étaient trempés, je les sentais alourdir mon corps.
Le vacarme que produisait ces nombreuses gouttelettes d’eau choquant le sol pavé m’assourdissaient, mais malgré ce désagréable bruit, je parvenais à entendre les rires des passants béats d’être aspergés d’eau, certains s’embourbaient, cependant ils s’égayaient. Les enfants jouaient dans les flaques d’eau en riant aux éclats, j’enviais leur insouciance puérile.

  

Biographie de Marie Marwa.H

Ambassadeur Edition999

Une auteure qui aime lire et qui s’est lancée dans l’écriture, écrit de la poésie, et aime quelques sports de combat

Lire son interview

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

Dans le même rayon :
Poésie

Overdose

Overdose

Recueil de poème qui expose l’amour et ses épines.

Le flambeau de nos prédécesseurs

Le flambeau de nos prédécesseurs

Détenteur d’une licence en Gestion des Ressources Humaines à L’Institut Universitaire de Gestion (IUG) de Bamako, Idrissa Saounera est un jeune écrivain qui compte apporter sa pierre à l’édification de sa nation par sa plume.

Chapelet poétique !

Chapelet poétique !

Sous l’effronté amas de nuages qui jusqu’à l’horizon, Étouffe notre espace de vie, Dans la moindre fissure percée vers le ciel bleu… Il nous parvient enfin un angélique espoir !