Confession d’un jeune appart

Alixou (Auteur)

Publié le 25 mai 2018

 10 votes

Thème : Autobiographie

 Le mot de Alixou pour Confession d’un jeune appart

Confession d’un jeune appart

Mon livre raconte ma vie depuis que j’ai 7 ans, entre mésaventure et projet douteux, vous allez être transporté par des émotions et de tristes leçons de vie...

Quatrième de couverture :

C’est aujourd’hui le grand jour, cette idée m’est venue le jour où j’ai subi ces terribles harcèlements et tous ces malheurs, et maintenant, je vais pouvoir me libérer de tout ce passé et partir retrouver les personnes que j’ai laissé pendant toutes ces années. Mes parents ne sont pas là durant le reste de la journée, et j’ai fait mon choix, ce soir, quand ils reviendront, je ne serai plus là…

 Ecrivez nous si vous avez un problème avec votre ebook gratuit ?

Découvrez Alixou :

  • Avis (5)

    Messages

    • Une autobiographie intéressante, une langue facile ou l’auteur a employé des terme abordables, un bon support pour l’étude d’un récit de vie en FLE ? MERCI.
      Répondre à ce message
    • Hello Alix.
      Je trouve ce témoignage important, parce qu’il faut parler du harcèlement pour qu’il cesse, pour que les victimes cessent d’avoir mal et ne trouvent d’autres solutions que celle de s’auto-détruire.
      C’est courageux d’avoir écrit cette confession, en particulier si rien n’a été inventé et/ou romancé. L’écrire a dû être pour toi une vraie libération, une thérapie.
      Cela étant, je trouve que pour une autobio, tu ne vas pas assez au fond des choses, comme si tu t’auto-censurais. Le ressenti ou les actes subis, l’auto-mutilation, sans tomber dans le voyeurisme malsain, pourraient être plus développés. La jalousie envers le "premier de la classe (de tennis)" mieux mise en exergue pour qu’on en comprenne mieux les raisons, ce qui a déclenché tout ça. La relation avec cette meilleure amie (tu n’étais donc pas seul, même si elle n’était sans doute pas apte à t’aider) à peine effleurée à la fin alors que c’est quelque chose de très important. Et tes parents, n’ont-ils jamais rien vu de tes traces sur le corps ? As-tu été déscolarisé pour te protéger ? Et lorsque tu t’es rebellé contre ce "chef", les autres ne te sont pas tombés dessus ? Ils t’ont laissé faire ?
      Il y a des zones d’ombre, des choses peu explicitées qui laissent planer un doute sur la véracité de tout cela, ce qui est dommageable si tout est vrai et n’est pas une fiction. Mais peut-être que c’est une forme d’auto-protection, que ce serait trop difficile à écrire pour toi. J’ai déjà lu un certain détachement, une certaine distanciation de la part d’auteurs d’autobios quand ceux-ci évoquent des souvenirs trop douloureux. Reste que ce que tu évoques parfois trop rapidement dans ton récit en disant que ce n’est pas important l’est (l’auto-mutilation par exemple).
      Ma fille, élève à haut potentiel (autrement dit surdouée), a subi dès la maternelle du harcèlement scolaire. Mais on l’a toujours encouragée, sa mère et moi, à tout nous dire (à son frère aussi), le silence étant l’arme des harceleurs. Ce qu’elle n’a pas hésité à faire. Nous avons donc pu à chaque fois intervenir le plus vite possible auprès du corps enseignant pour que ce harcèlement prenne fin (avec déscolarisation de 10 jours et alerte à la cellule anti-harcèlement de l’académie pour le dernier harcèlement en date). Il faut aussi que les élèves harcelés sachent qu’ils doivent en parler pour stopper la spirale infernale. Si les représentants de l’établissement tentent parfois (souvent ?) de minimiser, les parents peuvent alerter la cellule anti-harcèlement de l’académie, ça aussi c’est important qu’ils le sachent (mais dans ton cas, ça continuait hors scolarisation).
      Pour en revenir à ton texte, et bien que je sois conscient de ton jeune âge, fais attention aux fautes, assez nombreuses (jusque dans le titre. On écrit "à part", pas "appart" qui se confond très vite avec appart’ - abréviation d’appartement).
      Voilà, j’espère que depuis l’écriture de cette confession, tu vas mieux et a pu enfin passer à autre chose pour t’épanouir dans ta vie.
      Bien à toi.
      RC
      Répondre à ce message
      • Bonjour , merci pour ce long messages très émouvant, pour te répondre , j’ai ecris tous cela sur un coup de tête , tout est réel , le texte venait de mon Coeur et je n’ai pas forcément fait attention aux fautes d’orthographe et pour le titre cela est fait exprès. Sache que la deuxième partie est en construction , Avec un petit peu plus de fiction mais cela va éclaircir l’histoire avec ma meilleure amie , bonne journée à toi et merci encore Répondre à ce message
REDIGER UN AVIS
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message




  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.