l’écriture comme remede

Publié le 11 mai 2015

La jeune dame dont je vais vous parler se nomme Aurore François atteinte d’une lourde maladie elle a choisi l’écriture et la lecture comme seul remède. Au delà de tout traitement l’imagination et l’encre sont parfois de puissants remèdes. Si j’ai choisi de vous parler de son livre c’est parce que son combat m’a touché. Aurore ma belle je suis ta plus grande pompom girl et je te dis bat toi. Elle est très courageuse.
Joy quand le destin s’acharne parle d’une jeune fille qui danse et qui fait des arts martiaux qui après le divorce de ses parents part chez sa mère, alors quune toute nouvelle vie s’installe pour elle, tout ce en quoi elle croyait tend à ce demollir peu a peu sous les flambeaux de nombreux secrets Familiaux.

Retrouvez joy aux éditions edilivre.