Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Michel Canal & Alfred Anchetain

Michel Canal & Alfred Anchetain

Origine de l'auteur : La France

 Nombre de livres disponibles publiés sur Edition999 : 1

 Ambassadeur Edition999


    Edition999 vous présente sa page Facebook, Instagram, Web... :

Edition999 rencontre Michel Canal & Alfred Anchetain

Edition999 : Michel Canal et Alfred Anchetain, vous êtes tous les deux des auteurs reconnus sur notre site, dans le champ historique et érotique à la fois, et vous nous proposez non pas un texte, mais une sorte de manuel, en une confrontation de points de vue.
Michel Canal : J’avais monté sur le site monBestSeller un face-à-face en 2017 et Alfred Anchetain m’a proposé d’en faire un autre, à propos du « livre érotique », car nos points de vue, à ce sujet, sont quasiment opposés. Mais nous avons en commun le souci d’une écriture soignée et d’une certaine pudeur.
Alfred Anchetain : J’ai lu "L’éveil de Claire" de Michel et je l’ai trouvé terriblement érotique… mais l’attitude de son personnage Éric m’a semblé peu vraisemblable. J’ai donc réagi émotionnellement, alors que beaucoup d’autres textes me laissent indifférent ou me choquent par leur vulgarité. J’ai donc voulu confronter (si je puis dire) mon point de vue à celui de Michel. Et, de loin en loin, notre duel s’est étendu à toute la littérature érotique.
Edition999 : On sent effectivement une sorte d’agacement…
Michel Canal : Le mot n’est pas tout à fait juste, ni tout à fait faux. Mais il retrace bien notre cheminement. Je pestais car Alfred Anchetain n’avait pas du tout compris "L’éveil de Claire" ! Et surtout parce qu’il était plus attaché à sa réalité (ou non) qu’à son évocation. Il le disait « peu vraisemblable ». Mais c’était la pure vérité, les faits tels qu’ils se sont déroulés. La vérité préoccupe-t-elle le lecteur d’une œuvre érotique ? Je me disais : l’a-t-il lu vraiment ? Ou s’est-il contenté de survoler au hasard des pages.
Alfred Anchetain : Je n’ai pas cru un seul instant à son histoire. Et il a fallu qu’il me le répète sous différentes formes pour que je finisse par l’admettre.
Edition999 : Une forme d’incompréhension ?
Michel Canal : Oui et non. J’avais catégorisé "L’éveil de Claire" « roman » par défaut, ne sachant comment le situer. Mais ce n’est pas une fiction. Et je l’ai mis en ligne sous mon nom. Après, c’était trop tard pour revenir en arrière.
Alfred Anchetain : Comme ma réaction émotionnelle n’a pas cessé avec les réponses de Michel, j’ai fait ma propre version de l’échange Claire-Éric, sous le titre de "Ma rencontre avec Claire". J’ai pensé que Michel hurlerait, mais comme il l’a bien admis (et même, je crois, apprécié), nous sommes réconciliés !
Edition999 : Ce texte "Écrire un texte érotique" est donc un vrai dialogue, et non un montage après-coup, une sorte de figure de style ?
Michel Canal : Parfaitement. C’est un échange tout ce qu’il a de plus vrai. Nous l’avons mis en forme, pour aider le lecteur qui voudrait écrire un témoignage (comme moi) ou une fiction (comme Alfred Anchetain).
Alfred Anchetain : Mais nous avons laissé l’ordre des réparties. D’où l’allure un peu décousue. C’est donc une vraie conversation, très authentique, entre deux auteurs.
Edition999: On peut raconter sa vie sur un mode érotique ?
Michel Canal : Le succès de "L’éveil de Claire", sur les deux sites Éditions 999 et monBestSeller en est bien la preuve. Peut-être pour le message qu’il véhicule ?
Alfred Anchetain : Je voudrais ajouter ici un point (et non une flatterie). Il est rare qu’un dialogue ait une telle portée érotique, sans avoir la moindre vulgarité. Je dis « chapeau ». C’est d’ailleurs pourquoi j’ai joint Michel et non pas un autre auteur.
Edition999: Claire serait donc un excellent auteur érotique.
Michel Canal : Oui, sans aucun doute. Son Journal intime... et ses quelques lettres à son amant, sont d’une rare finesse. Mais elle est décédée accidentellement très jeune. J’ai tendance à croire qu’elle se serait fait un nom pour la défense des femmes, leur accès au bonheur et à leur épanouissement… autrement que par les combats stupides et radicaux que mènent les féministes depuis quelques années.
Edition999 : Vous parlez de Claire comme une fille timide qui s’ouvre à la sexualité grâce à Éric.
Michel Canal : Je ne dirais pas timide. Complexée convient mieux à sa réserve jusqu’à la décision de se prendre en main. Contrairement à ce que pense Alfred Anchetain, ce genre de femme existait dans les années 80, et peut-être encore au 21ème siècle, malgré tous les livres, tous les films… et Internet. Dans le titre, le terme « L’éveil » n’est pas anodin.
Alfred Anchetain : J’ai peine à le croire, mais c’est vrai que dans ma clientèle de psychothérapeute, j’ai rencontré des femmes (et des hommes) très inhibés… qui auraient bien eu besoin de littérature érotique pour se libérer un peu.
Edition999 : En fait, vous voulez aider les auteurs à écrire, et les lecteurs à vivre leur propre sexualité ?
Michel Canal : La quasi opposition de nos styles, à Alfred Anchetain et à moi, montre que tout est possible. L’éventail entre nous est large, et il y a de la place à prendre.
Alfred Anchetain : Nous ne voulons pas définir un cadre, mais bien au contraire, inviter à tout essayer… Si vous avez des idées, lancez-vous. Même si votre entourage y est insensible ou demeure muet, les sites de mise en ligne, comme Éditions 999, vous diront si vous méritez d’être lus ou non. L’érotisme est une chose très personnelle, et vos proches auront peut-être de la pudeur à vous avouer leurs sentiments sur vos écrits. Edition999 : Un manuel pour libérer l’écriture sur le plan sexuel ?
Michel Canal : Sexuel et affectif, oui. Si les deux sont complémentaires, n’est-ce pas plus beau ? Il faut aussi parler de l’amour. Il y en a dans L’éveil de Claire. Claire aimait sincèrement.
Alfred Anchetain : Là, je pense pouvoir confirmer, en tant que psychologue !

 Bibliographie de Michel Canal & Alfred Anchetain