Jocelyn Cassirame

Origine de l'auteur : La France

 Auteur ambassadeur chez Edition999

Je m’appelle Jocelyn Cassirame,
j’ai 49 ans, je suis marié, et j’ai quatre filles. J’enseigne en primaire à Saint-Pierre, Ile de la Réunion.
Natif de cette île, je suis un passionné de la Bible et tous les mystères qui l’entourent. J’évolue dans le milieu protestant depuis plus de 30 ans. Je suis aussi un lecteur assidu de romans policiers (Agatha Christie, Fred Vargas, Robert Ludlum, Michael Connelly,Camilleri, etc).
Je suis très sensible aux possibilités de manipulation qui fleurissent dans un monde de plus en plus contrôlé par ’l’information officielle’. Si cette petite histoire, construite autour d’une découverte scientifique incontestable (les travaux de Michael Denton sur le Cytochrome C) pouvait provoquer chez quelques personnes une attention plus soutenue et un peu de recul vis à vis du ’scientifiquement correct’, j’aurais atteint mon objectif.
Ce projet pourrait, il me semble, s’adresser, sous la forme d’un roman, à des lecteurs de tous âges.
En vous remerciant,

J.Cassirame


    Edition999 vous présente sa page : chreole

Edition999 rencontre Jocelyn Cassirame

Comment écrivez-vous ?
Je suis motivé par un thème, une vérité qui me semble suffisamment important à aborder, qui peut interpeller les lecteurs et par son originalité et sa pertinence. Ensuite j’imagine un cadre, lui aussi autant que possible digne d’intérêt, pour construire une histoire qui porte le thème qui me motive. Je pars d’un conflit et je mets en place des personnages antagonistes, je construis leur personnalité, leur passé et leur manière de réagir en fonction de ma vérité première. Par la suite, je laisse mon imagination enrichir le récit par des rencontres et je fixe mon histoire dans la réalité en choisissant un lieu, une période de l’histoire que je maîtrise parfaitement.
Pourquoi écrivez-vous ?
Chacun a en lui une sensibilité qui peut enrichir la vie d’autrui. Je ne suis pas un écrivain, mais une personne qui aime communiquer et déranger quelque peu l’ordre pré-établi. Ces pseudo-vérités qui nous dispensent parfois de réfléchir. Il me semble important d’être capable de remettre en question les idées préconçues, en particulier quand il s’agit d’aborder des pistes insaisissables, tel le mystère de nos origines ou de notre devenir.
D’où vous vient votre passion d’écrire ?
J’aime les lettres, les mots, la poésie qu’ils sont capables d’inspirer simplement en s’alignant au bon plaisir d’une âme humaine. Que des signes sur un support soient capables de nous faire rire ou pleurer, c’est magique !
Comment vous vient le sujet d’une nouvelle ou d’un roman ?
Je suis un lecteur intéressé par certains textes fondateurs de notre civilisation. Le sens de notre vie, le pourquoi du monde, de ses souffrances et de ses avancées, l’avenir de l’humanité sont des sources inépuisables de thèmes à présenter sous forme de question dans un récit aux lecteurs.
Quels sont vos écrivains préférés ?
J’aime les romans policiers réalistes, M. Connelly entre autres. J’apprécie aussi beaucoup les histoires croustillantes de Camilleri ou Vargas, qui vous transportent dans le quotidien prétendu banal de personnes formidables par leurs faiblesses et par leurs compétences.
LE LIVRE que vous emmèneriez sur une île déserte
La Bible
Quel est votre mot préféré ?
Vérité
Quel est votre drogue favorite ?
la musique
Si Dieu existe, qu’aimeriez-vous, après votre mort, l’entendre vous dire ?
"C’est fini, repose-toi maintenant"
Pensez-vous que les critiques apportent à l’écrivain ?
Les critiques sont toujours les bienvenues. Il faut juste les laisser à leur place, ne pas les confondre avec les lecteurs ou avec des censeurs. Celui qui a le courage de partager ce qu’il ressent du monde à travers l’écrit possède des miettes de vérité que personne ne peut lui enlever. Le critique peut très bien les ressentir avec lui ou bien passer à côté de ce qui a été voulu. Peut-être parce que la forme n’a pas été à la hauteur du message, peut-être aussi que l’originalité du procédé choque ou dérange… on ne sait pas toujours.
Pourquoi avez-vous choisi de publier sur Edition999 ?
J’estime que ma démarche de communication ne va pas dans le sens d’un partage avec quelques élites, mais d’une contribution à la pensée humaine en construction constante. Si le jour vient où l’un de mes ouvrages me fait un peu plus connaître, je pourrais envisager l’édition papier et la vente. En attendant, à quoi sert un texte s’il n’est pas lu ?
Avez-vous des projets en cours ?
Je travaille actuellement sur un deuxième récit, mais ce sont des fruits qui se mangent très mûrs.
Si vous désirez ajouter quelques mots aux lecteurs qui vont vous lire. C’est ici et maintenant.
Si je réussissais , le temps d’une lecture, à vous permettre de vous poser quelques questions essentielles, j’aurais eu ma récompense.

Bibliographie de Jocelyn Cassirame