Christian Hivert

Origine de l'auteur : La France

 Auteur ambassadeur chez Edition999

le livre "Reine" n’existe plus le contrat est rompu pour cause d’incompétence éditoriale depuis septembre 2014
La lecture d’un éventuel curriculum me concernant pourrait faire apparaître une logique de choix individuels autant qu’une vie professionnelle chaotique et précaire.
Après un apprentissage professionnel sur le tas lors de nombreux chantiers de réfection d’appartement sur Paris et région, mon expérience de travail non déclaré rend possible des embauches multiples de courte durée.
Une activité sociale et une proximité permanente avec des précaires est un des matériaux de base de mes travaux d’écriture ("Ne peut être vendu", "De l’autre côté de la rivière", "Reine", "Kahina, de Belleville" "Destin majeur", "Bistrots" en cours).
Depuis l’âge de huit ans et la rédaction de l’éphémère "Les fabuleuses aventures de Jeannot Lapin", racontant l’épopée enfouie de la découverte d’un appartement Parisien par un lapereau apeuré et Nivernais, j’ai toujours eu un goût prononcé pour la littérature, celle des autres , la mienne. Volant la clé de l’armoire secrète où une maman craignant pour ses beaux livres entassait une bibliothèque classique fournie, je m’installais des heures durant dans la lecture de tout Balzac, Victor Hugo, Emile Zola…
Mon adolescence fut plus intéressée par des auteurs modernes et surréalistes de Rimbaud à Vian. Jules Vallés nourrit mon indignation. Plus tard je découvrit les étranges étrangers Istrati, Hikmet, Kundera, Fante ,
Auster, tant d’autres Vint alors la nécessité de réunir tout mes parcours dans une écriture portée sur le réel des oubliés, et de dire nos indignations, nos révoltes, de couvrir un peu le brouhaha des paroles portées par des arrivistes politiciens.
Voici donc les livres 1 et 2, "Kahina, de Belleville" et "Destin majeur" d’une série , "Les chevaliers ivres", qui comptera sept volumes (http://data.over-blog-kiwi.com/0/99/10/99/20150204/ob_eb26b2_kahina-de-belleville.pdf et http://ddata.over-blog.com/2/61/97/51/Romans/livre-2.pdf). Cela mettra en scène les mêmes personnages et mêmes situations vus sous différents angles, depuis les années 1980 jusqu’ à nos jours.
La saga des réprouvés et marginaux plus ou moins politisés n’en n’est qu’à ses balbutiements. Le livre III "Bistrots" sur les prostitutions est en cours d’écriture. Cordialement


    Edition999 vous présente sa page : mouvementautonome
Edition999 rencontre Christian Hivert
Comment écrivez-vous ? :
Par périodes, quand le temps et l’humeur s’y prête. Sur cahiers, carnets, ordinateur. En cherchant à composer des sortes de pièces musicales car je trouve que littérature et musique sont très proches.
Pourquoi écrivez-vous ? :
Pour parler.
D’où vous vient votre passion d’écrire ? :
J’aime parler et l’avantage de l’écriture est que l’on s’applique à parler.
Comment vous vient le sujet d’une nouvelle ou d’un roman ? :
Comme l’envie de faire un gâteau, je me dis : "Tiens ! j’aimerai bien manger de cela, qui aurait ce goût là, cet aspect là !..." Pour amuser ou pour transmettre. Un sujet qui me distrait et qui me donne envie de distraire. Un sujet qui me donne envie de réfléchir ou de faire réfléchir. L’envie de dire quelque chose d’une certaine manière, à ma façon.
Quels sont vos écrivains préférés ? :
Rabelais, Powys, Céline, Lawrence, Faulkner, Marquez, Fuentès, Hamsun, Milosz, Mac Orlan, Cendrars, Carpentier, Dostoïevsky, Suares, Leblanc, Char, Saint John Perse, Cervantes, Saint Exupery, Parménide, Héraclite, Montaigne, Bloy, Lautréamont, Pagnol, Jerome, Nerval, Reich, Gourmont, Barbey d’Aurevilly, Huysmans, Louÿs, Gobineau, Heidegger, Wittgenstein, Canetti, Guénon, Leroi-Gourhan, Bertalanffy, Blanchot, Cioran, Bachelard, Camatte, Jaulin, Wittvogel, Villon, Du Bellay, Trakl, La Fontaine, Hölderlin, Gainsbourg, Mallarmé, …
Pensez-vous que les critiques apportent à l’écrivain ? :
Nécessairement c’est une forme de miroir qui renvoie une ou des images de soi par l’autre. Positive ou négative qu’importe l’important est l’installation d’un dialogue.
Pourquoi avez-vous choisi de publier sur Edition999 ? :
Parce que c’est pratique, moderne, accessible à tous et toutes, c’est une forme de diffusion d’avenir.
Avez-vous des projets en cours ? :
J’ai plusieurs projets en cours : la poursuite de la rédaction de fables, poésies, réflexions et recherches, romans...
Si vous désirez ajouter quelques mots aux lecteurs qui vont vous lire. C’est ici et maintenant. :
Lire c’est comme prendre un bateau, monter à bord et partir en voyage. Découvrir de nouveaux paysages, de nouvelle personnes. Découvrir des nouveaux mondes inutiles et utiles, passagers et permanents, que l’on laisse et délaisse ou que l’on aime et adopte.

Bibliographie de Christian Hivert