Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Autobiographie - Témoignage - Autofiction > Ténacité, se relever après un AVC. Une histoire vécue

Ténacité, se relever après un AVC. Une histoire vécue

Yves Cormoran (Auteur)

Nombre de pages : 62

 Remercier Yves Cormoran

Les statistiques du livre


50 Lectures

5 /5 sur 5 votants

138 visites

Evaluer le livre


Ajouter votre avis pour le livre : Ténacité, se relever après un AVC. Une histoire vécue

Thème : Autobiographie - Témoignage - Autofiction

( Version du 6 mai 2021 )

 La quatrième de couverture

Les hémiplégiques sont des gens de tous âges qui, à la suite d’un accident vasculaire cérébral (AVC), vivent avec une moitié du corps plus ou moins paralysée voire insensible. L’hémiplégique marche en boitant, s’équilibrant parfois à l’aide d’une canne tenue de sa seule main valide. Son autre bras pend le long du corps si la main inopérante n’est pas rangée dans une poche ou glissée dans l’ouverture de la veste.
A voir l’hémiplégique, l’on pourrait penser que sa triste situation est définitive et irréversible, mais non : j’ai vécu cette situation qui aurait pu me désespérer. Je livre ici le témoignage qu’il m’aurait fallu pour renforcer ma confiance.

 La première page

Enfin j’ai réussi ! Ce jour de mai 2005, pour la première fois, j’ai réussi à me sortir de ce fauteuil roulant. J’ai réussi par moi-même, sans aide. Et même sans témoin : j’ai fait cela en profitant de l’heure de tranquillité qui précède la visite faite dans son service par le médecin, entouré de sa petite troupe de blouses blanches, chaque jeudi en fin de matinée. C’est pour ça que je me rappelle que c’était un jeudi.

Deux mois dans cet hôpital depuis mon accident. Environ deux mois, parce qu’il y a d’abord eu dix jours de coma que je n’ai pas vu passer. Le coma, du moins celui que j’ai connu, ce n’est pas une période d’inconscience totale. J’en ai quelques souvenirs. J’ai beaucoup entendu ce qui se passait autour de moi, j’ai un peu vu, et parfois j’ai parlé. J’ai quand-même su, plusieurs semaines après, que l’on avait alors pris soin de préparer psychologiquement ma compagne, avec ménagement, à « une issue fatale ». Personne n’a compris comment j’ai survécu mais moi je le sais, je vous dis comment.

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Yves Cormoran

Yves Cormoran est un pseudonyme. Je raconte une expérience personnelle. C’est sous anonymat que je le fais, afin de respecter la discrétion souhaitée par les personnes qui l’ont entouré dans cette aventure pénible mais édifiante.

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Un message, un commentaire ?

 Dans le même rayon : Autobiographie - Témoignage - Autofiction

LIGNES d’ERRE

Aux savoirs, citoyens ! Nous sommes toutes et tous des passeurs de savoirs qui s’ignorent. Et si nous tentions de raviver notre sens du collectif par un plaisir d’apprendre ensemble renouvelé ?... Permettre une mise en commun et en relation de tous nos (...)

Témoignage d’une infirmière pendant la crise du COVID 19

Témoignage d’une professionnelle de la santé durant la crise du COVID 19 . Document rempli d’opinion et de ressenti personnelles. Je tiens d’ailleurs à remercier la personne qui est l’auteur du dessin qui me sert de couverture (...)

Ténacité, se relever après un AVC. Une histoire vécue

Les hémiplégiques sont des gens de tous âges qui, à la suite d’un accident vasculaire cérébral (AVC), vivent avec une moitié du corps plus ou moins paralysée voire insensible. L’hémiplégique marche en boitant, s’équilibrant parfois à l’aide d’une canne tenue de sa (...)

Harcèlement de la hiérarchie dans l’Education nationale

Une professeur harcelée par son chef d’établissement, seule et isolée, est finalement bannie de l’enseignement.... la théorie du "pas de vague"