Solutions Technologiques sur les Villes Intelligentes (2019)

Diana ElRabih (Auteur)

Nombre de pages : 92

Avis (0)

2 votes

Notre vidéo pour lire facilement

Thème : Scolaire - Education - Essai

( Version du 11 octobre 2019 )

 Le mot de Diana ElRabih pour Solutions Technologiques sur les Villes Intelligentes

Solutions Technologiques sur les Villes Intelligentes

Le terme « ville intelligente » (Smart City) fait référence à l’utilisation des nouvelles technologies pour améliorer la qualité de vie et les services d’une ville, ainsi que pour la convertir en un espace plus durable [21]. Tout cela s’est développé en fonction des besoins économiques, sociaux et environnementaux du présent et du futur. C’est un secteur transversal qui a des impacts sur des axes aussi divers comme les maisons, les campus universitaires et scolaires, l’énergie, l’eau, le transport, la gestion des déchets ou encore les services administratifs et sanitaires. Les villes intelligentes aident à atténuer l’épuisement des ressources, le réchauffement climatique, l’explosion démographique, la concentration urbaine et les changements dans les grands équilibres économiques du monde [22].
La concentration toujours plus importante des individus dans les villes amène irrémédiablement celles-ci à préserver et optimiser leurs ressources et leur organisation. Pour bien comprendre le contexte, voici 2 constats :
• Actuellement, 50% de la population mondiale vit dans les villes. En 2050, ce pourcentage passera à 70%.
• Les villes occupent 2% de la surface terrestre et produisent 80% des émissions de gaz à effet de serre.
Le traitement efficace des problèmes d’urbanisation est devenu, aujourd’hui, une priorité mondiale. En effet, la concentration de plus en plus forte d’individus en ville est à l’origine d’opportunités inédites mais, également, de nouvelles difficultés dans la gestion urbaine (ressources en eau de plus en plus rares, lutte contre les gaz à effet de serre et contre la pollution atmosphérique, remise en question de certains modes de transport du fait de la raréfaction des carburants fossiles, problèmes posés par les fractures sociales, par les catastrophes industrielles et par l’insécurité, production excessive de déchets, consommation croissante d’énergie), qui mal prises en compte peuvent conduire à un renforcement de la dégradation environnementale, de la pauvreté et de l’exclusion [7].
Dans ce contexte, rendre les villes intelligentes et durables, c’est essayer de diminuer l’impact environnemental, mais, également, de repenser en profondeur les modèles d’accès aux ressources, les transports, la gestion des déchets, la climatisation des édifices et surtout la gestion de l’énergie (production, acheminement, etc.). En effet, la ville et ses habitants sont les premiers concernés par les dangers du réchauffement climatique. Le succès de la transition vers une société bas-carbone repose, donc, en grande partie sur ce que les villes décideront. Leur rapide implication est essentielle afin d’améliorer les performances environnementales des territoires urbains [12].
De plus, le rêve qui consistait à envier les robots qui travailleraient à notre place et les outils proches de la science-fiction, est désormais devenu une réalité. Afin de rendre son quotidien plus facile il est donc indispensable de laisser de côté ses appréhensions et ses mauvais jugements sur les technologies de côté.

Quatrième de couverture :

La Smart City ou ville intelligente consiste globalement en l’optimisation des coûts, de l’organisation, du bien-être des habitants. Les villes intelligentes sont des villes connectées qui placent l’innovation comme moteur de la ville durable. Ces villes intelligentes ont pour objectif de concilier l’innovation technologique avec les enjeux économiques, sociaux et écologiques de la ville de demain. Leur objectif est avant tout la qualité de vie : comment mieux vivre ensemble tout en respectant notre environnement.

 Analyse du sens avec l'assistant personnel à la rédaction Cordial

D'une façon plus précise, l'analyse des thèmes généraux de ce texte indique une prédominance des thèmes suivants : «date et chronologie», «occasions et circonstances», «identité», «participation», «politique», «mouvement», «forces» et «nombre». Une étude lexicologique et sémantique de l'ensemble des phrases indique que les mots forts du texte sont «connecté», «cities», «things», «city», «smart», «capteur», «clé», «technologie» et «domotique».  

 Signaler un problème avec l'ebook gratuit.


Découvrez Diana ElRabih :

Le Liban  est à l'honneur avec l'auteur francophone Diana ElRabih
" Je suis ingenieur informatique et telecom. J’ai fait un Master Entrepreneuriat et management de projet. J’ai fait beaucoup de publications scientifiques en conferences et journaux. "

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.