Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Policier et suspense > Schzophrénium

Schzophrénium

Schzophrénium

Dari Feyes (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 163

Version publiée le 12 mai 2012

Les statistiques du livre

2388 lecteurs ont feuilleté le livre

1680 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Note Moyenne : 3.57/5 sur 7 votants

Evaluer le livre


Thème : Policier et suspense

La quatrième de couverture

Une bande d’amis se retrouve dans le sud de la France pour un week-end estival pendant que, non loin de là, un hold-up plonge la sphère médiatico-politique dans la confusion générale. L’un d’entre se fera entraîner alors dans une vaste manipulation initiée par le SanCiVa pendant que, lentement, les intervenants seront, par la force des choses, contraints de se dédoubler.

La première page

en cours de rédaction
  

Biographie de Dari Feyes

Jeune écrivain, Dari Feyes a publié un ebook gratuit sur le site Edition999. Dari Feyes est un auteur qui a décidé de publier sur Edition999 un ou plusieurs ebooks gratuits. Le livre "Schzophrénium" est pour l’instant son seul ebook gratuit publié sur le site Edition999.info. La littérature...

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

Dans le même rayon : Policier et suspense

Le Tueur des Equinoxes

Le Tueur des Equinoxes

Les nouvelles noires du recueil « Le Tueur des Equinoxes » permettent de saisir, le chiasme aidant, les tensions opposées de la vie et de la mort, du bonheur et du malheur, de la fortune et de la précarité. Tout concourt à mettre en scène la faillite du (…)

POISONS

POISONS

Diplômé en chimie organique Carlos rêve d’intégrer El Sol Negro le club qui réunit des chefs de cartels colombiens. Pourra-t-il concrétiser l’alléchante proposition qu’il leur soumet ?

Pas de petit-déj pour les louveteaux

Pas de petit-déj pour les louveteaux

Au début, le fils d’Albert fut adopté par une gouvernante dans le quartier arabe. Mais cela n’a pas duré, elle venait de décéder elle aussi déchiquetée par les loups, alors que l’enfant était retrouvé indemne jouant auprès d’elle avec des louveteaux.