203 vues

Nowhere

Nombre de pages : 111

Publié le 16 juillet 2014

Bernard Tellez (Auteur)

0 vote

Nowhere

Nowhere, ce qui veut dire nulle part en anglais, s’applique aux deux personnages principaux de ce roman. Un homme vient d’hériter et prend sa retraite anticipée sur un coup de chance. Il a du mal à assumer sa routine. Il se prépare à écrire un roman. On suppose que sa vocation est d’écrire, mais l’implication de son travail, jusque-là, l’en empêchait. Il rencontre Alice, la fille d’une femme divorcée avec laquelle il a une aventure. Elle lui présente sa fille, qui vit à La Rochelle. Le hasard lui prouve qu’elle a le même prénom que son héroïne : Alice. Il est séduit, autant qu’elle est séduite. Tous deux entament alors une vie en marge de la société. Puisqu’il faut vivre, qu’il a assez d’argent pour cela, ils vivent nulle part, une occasion de nier la routine. Mais il faut planter son drapeau quelque part, là, ou ailleurs. Qu’importe... La raison de leur amour sincère fait scandale. L’auteur soulève un des tabous les plus houleux de notre société. Le réalisme des dialogues rend leur amour saisissant, ne fait qu’accentuer la singularité et l’insécurité de leurs relations.

L’interview de Bernard Tellez

  • Avis (0)

REDIGER UN AVIS
modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.