Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Littérature > Les sentiments de Célia envers Hyppolite

Les sentiments de Célia envers Hyppolite

Etoile (Auteur)

Nombre de pages : 4

 Remercier Etoile

Les statistiques du livre


701 Lectures
5 Lectures / 31 jours


1.01 /5 sur 1 votants

629 visites

Evaluer le livre


Thème : Littérature

( Version du 16 juin 2010 )

 La quatrième de couverture

Les sentiments de Célia envers Hyppolite

Cela parle d’une jeune fille qui est amoureuse en secret d’un jeune homme du prénom de Hyppolite. Celui-ci ignore l’existence de Célia . Puis un jour, elle prend son courage à deux mains pour aller le voir et lui déclarer sa flamme, quand, tout à coup, elle découvre une chose qu’elle ignorait de lui. C’est une histoire courte, voir même très courte, mais pour mes débuts, je n’ai que 16 ans, je préfère ne pas faire trop long. Il n’y a pas grand chose d’écrit car ceci est fait comme une maquette.

 La première page

en cours de rédaction

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Etoile

Je m’appelle réellement Coralie et j’ai 16 ans. J’aime la littérature, la musique, le chant, le cinéma, la danse, enfin tout ce qui touche à l’artistique. Tout ceci fait partie de mes passions. Je suis née le 1er Mars 1994 et je passe à la fin de l’année 2010 mon brevet des collèges. J’ai écris cette...

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

3 discussions

  • 14 mars 2018, par Raphaël Coleman

    Certes, tu avais 16 ans quand tu as publié cette courte histoire, et aujourd’hui tu dois en avoir 8 de plus et te rendre compte qu’elle ne tient pas vraiment la route.
    A la fac, ça ne se passe pas ainsi, la cantine, c’est un restaurant universitaire, quand un nouveau débarque, il ne se présente pas devant tout l’amphithéâtre (dans lequel il peut y avoir 200 de ses semblables...)... Bref, en écrivant sur un contexte que tu ne connais pas, sans recherche préalable, ça n’est pas réaliste. Et puis, tes persos font trop jeunes dans leur tête par rapport à l’âge que tu leur as donné.
    En fait, ton récit aurait pu fonctionner si Célia et Hippolyte avaient eu ton âge (au moment de l’écriture), avaient été lycéens... Et d’autre part, tout est trop rapide, il faut laisser le temps aux personnages de s’installer, de se chercher, de se séduire même de façon voilée, de raconter leur histoire.
    Enfin, il y a vraiment trop trop de fautes. Les logiciels de traitement de texte ont quasi tous un correcteur orthographique qui pourrait en élaguer pas mal.

    Depuis ce récit, je ne sais si tu en as écrit d’autres ou non, mais si l’écriture est toujours ta passion, je ne peux que t’encourager à écrire et écrire encore, et à te faire relire par quelqu’un qui saura poser un regard objectif et bienveillant sur ton oeuvre. Il n’y a qu’ainsi que l’on peut progresser et parvenir à une certaine maturité d’écriture.

    Bien cordialement.

    RC

  • 16 juin 2010, par Etoile

    Merci de m’avoir dis votre avis .Je sais que c’est préférable de le faire lire avant car pour mon cas je ne suis pas très douée en orthographe mais dans ma famille personne n’est au courant que j’écris pour le moment mais pour mes amis oui alors je tiendras compte de votre remarques . Mais sachez que très bientôt je publierait un nouveau texte sur ce site alors venez le lire et me donnez également votre avis et me dire si vous aimez ou pas . Etoile

  • 16 juin 2010, par Un lecteur d’edition999

    Je trouve bien que les edition999 proposent des histoires de jeunes, voir très jeunes, pour ici, écrivains. Se faire connaitre est vraiment de plus en plus difficile avec la multitude de supports.
    Pourtant la multitude de fautes "tue" le texte de l’auteur.
    Ne serait-il pas possible aux Edition999 de corriger les manuscrits avant la mise en ligne ?
    Je sais qu’il s’agit d’un site de bénévoles, que le temps de chacun est compté, mais cela serait plus agréable.
    Ensuite, Etoile, puisque c’est votre nom de plume, il y a des fautes qu’un écrivain se doit d’éviter. Relisez vos textes, faites le tourner autour de vous, vos parents ou professeurs, ou grand frère...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Littérature

Souffles mordus Ou Le banquet du trépas

Souffles mordus Ou Le banquet du trépas est une pièce théâtrale qui soulève les effets que peuvent avoir certaines négligences et procrastinations sur notre vie et celle de notre entourage. L’histoire du couple Abou- Adjara met en exergue ces (...)

Livre de Math ? Non Livre du Mat !

Qui oserait dire au roi : vous êtes gros sire , vous avez du grossir Et meme rajouter : vous n’êtes pas fin sire, faudra vous dégrossir ?

Lettre ouverte sur la collaboration franco-allemande

C’est un sujet encore trop souvent tabou. Mais rassurons-nous, seul un pourcentage faible de la population a joué le jeu. Lors de son discours du 30 octobre 1940, le maréchal PETAIN est loin d’imaginer le sens péjoratif que va prendre ce (...)

A V C… en question !

Comme tout à chacun, on vit le quotidien avec suffisamment de routine pour ne pas avoir à penser aux impondérables possibles ! Cet « inattendu », je l’ai vécu...