Nombre de pages :

144 vues

Les chroniques de la Tierra (tome 1) Blackheal Roi des bandits

Nicolas Lucas (Auteur)

Publié le 30 octobre 2016

 5 votes

Thème : Science Fiction

 Le mot de Nicolas Lucas pour Les chroniques de la Tierra (tome 1) Blackheal Roi des bandits

Les chroniques de la Tierra (tome 1) Blackheal Roi des bandits

Dans un futur ravagé par la guerre et la radioactivité, la nature a reprit ses droits. Les hommes tentes de reconstruire la société dans des villes forteresses, pour se protéger des attaques de pirates. Une jeune femme part étudier dans la ville du savoir, et démarre une nouvelle vie. Un soir, elle fugue avec un jeune homme, suite a une mauvaise nouvelle qui l’oblige a partir. L’aventure lui réserve bien des surprises, de l’action, et de belles récompenses

Quatrième de couverture :

Au début du XXXIème siècle, une jeune femme prenait son indépendance vis à vis de sa famille. Elle se prénommait Navi Dadsi, elle avait des longs cheveux bruns, et un visage fin. Elle avait les yeux bleus cosmos, quasiment noirs, et la peau métisse. Elle mesurait environ un mètre soixante, et était à la limite de la sous nutrition. C’était une jeune femme réservée qui possédait tout de même son caractère. Ses parents venaient d’Europe de l’ouest, ou ils naquirent et vécurent toute leur jeunesse. Leurs familles respectives ne se connaissaient pas avant de déménager pour le nord-est de l’Afrique. Comme beaucoup d’européens ils décidèrent de partir loin des groupes de pilleurs qui dévalisaient tout sur leur passage. Les deux familles prirent le même bateau pour traverser la méditerranée au niveau du détroit de Gibraltar. C’est là qu’ils se rencontrèrent et tombèrent amoureux. Ils voyagèrent vers l’est, où ils trouvèrent un coin paisible ou personne ne viendrait les attaquer. Ils construisirent leur maison dans un petit village, près d’un oasis dans le désert Libyque. En quelques semaines le nombre d’habitants tripla, des centaines de personnes s’installèrent dans les bâtiments alentours dévastés par les guerres et les épidémies plus anciennes. Le père de Navi avait travaillé dur comme maçon pour payer une belle maison à son épouse.

Découvrez Nicolas Lucas :

  • AVIS (0)

REDIGER UN AVIS
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message




  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

En relation avec Les chroniques de la Tierra (tome 1) Blackheal Roi des bandits