Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Les 12 Marches

Les 12 Marches

Collart (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 134

Version publiée le 9 octobre 2012

Les statistiques du livre

1066 lecteurs ont feuilleté le livre

873 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Note Moyenne : 4.29/5 sur 7 votants

Evaluer le livre


Thème : Autobiographie - Témoignage - Autofiction

La quatrième de couverture

Les 12 Marches

Agé de 62ans ayant connu l’enfer et les méandres de l’alcool dans laquelle je me suis noyé durant plusieurs décennies j’ai réussis à devenir abstinent depuis presque 12ans si j’en suis sortis d’autres le peuvent c’est mon seul but et la raison de cet ouvrage. Mon souhait est le respect de mon anonymat et celui des autres tout les prénoms sont donc changés, les lieux également mais cette histoire est ma vie et donc elle est réelle c’est simplement le reflet d’un alcoolique qui espère redonner espoir à d’autres alcooliques.

La première page

en cours de rédaction
  

Biographie de Collart

Né en 1950 en Belgique fils d’une famille nombreuse, j’ai perdu beaucoup de temps dans l’alcool tout en travaillant mais en changeant souvent de métier j’ai été marié 9ans un fils avec qui j’ai de nouveau de bon contact. Avec le recul je me suis rendus compte que je fuyais toujours mon problème...

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

Dans le même rayon : Autobiographie - Témoignage - Autofiction

Euthanasie

Euthanasie

Témoignage d’une expérience . Et ouverture au questionnement sur un sujet qui mène le débat : l’euthanasie.

Tourisme et anecdotes au cours des missions de ma carrière dans l'aéronautique

Tourisme et anecdotes au cours des missions de ma carrière dans l’aéronautique

J’ai effectué de nombreuses missions en Europe et aux États-Unis dans l’aéronautique.

SOLITUDE

SOLITUDE

le rapport à la solitude : Solitude quand tu nous tiens, on se demande de quoi sera fait demain. Tu nous enfermes dans un cercle vicieux : On fait rien parce qu’on est seul et on est seul parce qu’on fait rien. Pas facile alors de t’échapper.