Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Poésie > Le clair-obscur ou le berceau déshumanisé

Poésie

Le clair-obscur ou le berceau déshumanisé

KODJIBAYE MIANGARKOH (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 86

Version publiée le 15 avril 2021

Les statistiques du livre

372 lecteurs ont feuilleté le livre

167 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Evaluer le livre "Le clair-obscur ou le berceau déshumanisé"

2 votes

Note Moyenne

3/5 sur 2 votants

Thème :
Poésie

ISBN : 978-2-37670-088-3  

La quatrième de couverture

Résumé du manuscrit LE CLAIR-OBSCUR
Le clair-obscur ou Le berceau déshumanisé est un recueil de quarante huit poèmes qui s’interroge sur la société tchadienne dont les deux faces semblent difficiles à discerner d’où son côté « clair-obscur ». Dans une écriture éclectique où on aperçoit un joli bouquet des rimes, des mots savamment choisis, avec un rythme frénétique on dirait celui d’un danseur possédé par les dieux, le poète en un chirurgien bien expérimenté met sur la table de la littérature sa société afin de la disséquer pour voir ses tares qui la retardent et les extirper. Sans oublier aucun aspect, il décrit artistiquement une société en déchéance face à des éternels tyrans dont le seul but est de bien vivre au détriment du peuple, à des individus qui n’ont plus de conscience, aux forces de l’ordre qui sont plutôt « les forces du désordre », à la sublime femme n’djamenoise, parfois associée à la mère Afrique, qui semble méconnaître sa valeur en se laissant vilipender à travers ses mœurs modernistes. Le berceau déshumanisé est un cri d’appel à tous les fils du Tchad d’où qu’ils soient afin d’unir leur force dans le but de construire un Tchad digne du berceau de l’humanité, ce nom qui lui est cher. Le poète compte sur ces dignes fils et sur le Souverain Dieu qui éclaire son chemin et lui dicte ses vers afin d’éclairer l’obscure partie de son pays.

La première page

La Victoire

Je cherche à me frayer un chemin
Pour faire valoir mes parchemins
Mais tout est en déclin
Ma vie est sans écrin
Et je suis dans le pétrin
Dans les pénombres crépusculaires
Dans ce monde inégalitaire
Où je suis ralenti par les atrabilaires
Les sadiques veulent me retenir
Dans ce rictus sinistre, on veut me maintenir
Dans la vie sinistre et brisée
Je suis toujours rabaissé
Je suis en tout temps marginalisé
Dans la queue de peloton, je suis ravalé
Les ennemis ont tout saccagé

  

Biographie de KODJIBAYE MIANGARKOH

KODJIBAYE MIANGARKOH est né le 12/12/1984 à Koumra/Tchad. Il est titulaire de Maîtrise en droit privé et est actuellement clerc de notaire. Il a publié un roman, le gourdin de la tyrannie, le cri des damnés et un recueil de poèmes, le clair-obscur ou le berceau déshumanisé.

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

Dans le même rayon :
Poésie

Sur le chemin de soi

Sur le chemin de soi

Sur le chemin de soi, celui qui mène chaque individu sur Terre à son essence et à son essentiel. J’ai écrit ce recueil pour dessiner le mien et ceux des autres peut-être bien…

Enchantement désenchanté

Enchantement désenchanté

Quand on chante en poésie, on chante la beauté qui éblouit le regard, qui touche le coeur, qui élève l’esprit et extasie l’âme ! Poèmes inspirés du temps, de l’espace du climat actuels. L’actualité y fait écho. Lisez, vous en saurez davantage,

Désir Et Passion

Désir Et Passion

Cette œuvre met en relief ce sentiment que deux personnes peuvent ressentir que ça soit du désir ou de la passion. Cela rime à dire que Désir et Passion sont opposés d’un sens et vont de paires d’autres sens. Dans ce livre le poète montre dans sa double (…)