La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Classique > Le Père Achille

Le Père Achille

Alphonse Daudet (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 8

Version publiée le 9 août 2012

Les statistiques du livre

652 lecteurs ont feuilleté le livre

385 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Note Moyenne : 4.5/5 sur 4 votants

Evaluer le livre


Thème : Classique

🖋️ La quatrième de couverture

Midi sonne aux cloches des fabriques ; les grandes cours silencieuses s’emplissent de bruit et de mouvement. La mère Achille quitte son ouvrage, la fenêtre où elle était assise, et se dispose à mettre son couvert. L’homme va monter pour déjeuner.
Il travaille là tout près dans ces grands ateliers vitrés qu’on aperçoit encombrés de pièces de bois, et où grincent du matin au soir les instruments des scieurs de long… La femme va et vient de la chambre à la cuisine. Tout est soigné, tout reluit dans cet intérieur d’ouvrier. Seulement la nudité des deux petites pièces est plus frappante à ce jour éclatant du cinquième étage.
On voit des cimes d’arbres, les buttes Chaumont tout en haut, et çà et là de longues cheminées de briques noircies au bord, toujours actives. Les meubles sont cirés, frottés. Ils datent du mariage, comme ces deux bouquets de fruits en verre qui ornent la cheminée. On n’a rien acheté depuis, parce que, pendant que la femme tirait courageusement son aiguille, l’homme dépensait ses journées dehors. Tout ce qu’elle a pu faire, ç’a été de soigner, d’entretenir le peu qu’ils avaient.

🗏 La première page

2258071828

  

⚠️ Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Alphonse Daudet

1840 Naissance à Nîmes d’Alphonse Daudet. 1849 Après la faillite de l’entreprise familiale, les Daudet partent à Lyon. 1857 Alphonse Daudet devient maître d’études au collège d’Alès. Le 1er novembre, il rejoint son frère Ernest à Paris afin de faire carrière dans les lettres. 1858 Daudet...

📖 Autres(s) parution(s) de l'auteur

L'Évangéliste

L’Évangéliste

C’est un retour de cimetière, au jour tombant, dans une petite maison de la rue du Val-de-Grâce.

2017

Le Nabab

Le Nabab

Il y a cent ans, le Sage écrivait ceci en tête de Gil Blas : « Comme il y a des personnes qui ne sauraient lire sans faire des applications des caractères vicieux ou ridicules qu’elles trouvent dans les ouvrages, je déclare à ces lecteurs malins qu’ils (...)

Jack

Jack

Par un K, monsieur le supérieur, par un K ! Le nom s’écrit et se prononce à l’anglaise… comme ceci, Djack…

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Classique

La Bête humaine

La Bête humaine

En entrant dans la chambre, Roubaud posa sur la table le pain d’une livre, le pâté et la bouteille de vin blanc. Mais, le matin, avant de descendre à son poste, la mère Victoire avait dû couvrir le feu de son poêle, d’un tel poussier, que la chaleur (...)

L'Assommoir

L’Assommoir

Gervaise avait attendu Lantier jusqu’à deux heures du ma-tin. Puis, toute frissonnante d’être restée en camisole à l’air vif de la fenêtre, elle s’était assoupie, jetée en travers du lit, fié-vreuse, les joues trempées de larmes.

Le Mystère de la chambre jaune

Le Mystère de la chambre jaune

Ce n’est pas sans une certaine émotion que je commence à raconter ici les aventures extraordinaires de Joseph Rouletabille. Celui-ci, jusqu’à ce jour, s’y était si formellement opposé que j’avais fini par désespérer