Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Poésie > La plume noire

Poésie

La plume noire

Stéphane. M. Lemaire (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 32

Version publiée le 26 mai 2024

Les statistiques du livre

473 lecteurs ont feuilleté le livre

223 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Evaluer le livre "La plume noire"

5 votes

Note Moyenne

4.4/5 sur 5 votants

Thème :
Poésie

La quatrième de couverture

Plongez dans les abysses de l’âme humaine avec ce recueil de poèmes, où chaque vers sombre et grinçant révèle des facettes délicieusement macabres, parfois horrifiques ou gothiques de notre société. Les thèmes de l’enfer et de l’humanité, de la passion et de la solitude, se tissent dans une tapisserie poétique où l’espoir semble avoir déserté.
À travers ces pages, l’auteur explore les ombres qui dansent au cœur de l’existence, où le fantastique rencontre le réel dans un ballet spectral. Les poèmes de ce recueil sont des miroirs sombres reflétant une réalité déformée, une invitation à questionner ce que signifie être humain dans un monde souvent privé de lumière.
Embrassez le voyage à travers ces explorations poétiques, où le frisson est garanti et la réflexion, inévitable.

La première page

Dans de sombres recoins cérémoniels, où se côtoient une réalité oubliée et les ténèbres de toute éternité, deux silhouettes nimbées d’une lumière indéfinissable se font face depuis l’aube des temps, figées dans une immobilité et un silence presque absolus. Elles disputent une partie d’échecs interminable, le plateau dressé entre elles comme le champ de bataille d’un conflit ancestral. Les pièces, sculptées avec finesse et arborant une apparence macabre, semblent dévoiler des stratégies belliqueuses à celui qui amorce sa manœuvre.
Le premier joueur, un vieux sage aux cheveux aussi blancs que la cendre et au regard aussi profond que le néant, porte les blessures d’une vie éternelle. Son visage, émacié et ridé, se penche sur le jeu avec une concentration intense. À ses côtés, des crânes dispersés, rappelant la fatalité qui accompagne chaque mouvement, chaque choix, symbolisent la renaissance à un niveau de vie supérieur, condition nécessaire au triomphe de l’esprit.
Face à lui, drapée dans la nuit éternelle, la Mort elle-même manie les noires, ses doigts osseux glissant sur les pièces avec une délicatesse presque affectueuse. Son visage demeure caché, enveloppé d’une majesté royale, comme s’il émanait directement du divin, une énigme sans réponse.
Autour d’eux, le ciel onirique s’anime dans une majesté spectrale. Des corbeaux, messagers de présages funestes, tournoient et croassent, éclipsant par moments les éclairs qui déchirent l’empyrée. Leur ballet funeste insuffle un sentiment de tristesse et de désespoir au vieillard joueur des blancs. Une armée squelettique semble alors prendre vie à l’arrière de la scène ancestrale, répétant inlassablement les affrontements des siècles passés : le fou noir prend la tour blanche, la reine blanche prend le cavalier noir…

  

Biographie de Stéphane. M. Lemaire

Je m’appelle Stéphane Lemaire, né à Namur (Belgique) le 30 décembre 1968. Depuis mon enfance, je me suis passionné pour les œuvres d’auteurs tels que H.P. Lovecraft, Edgar Allan Poe, Mary Shelley, Arthur Machen et Stephen King. C’est de cette fascination qu’a émergé mon imaginaire foisonnant. Ma...

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

Dans le même rayon :
Poésie

VERS LA VÉRITABLE POÉSIE

VERS LA VÉRITABLE POÉSIE

Le recueil de poèmes intitulé VERS LA VÉRITABLE POÉSIE est une œuvre pondue en direction de la véritable poésie. Céans, l’auteur a trouvé le vrai itinéraire et la véritable initiation de la poésie.

L'ANIMALE-RIE - Dico Rigolo

L’ANIMALE-RIE - Dico Rigolo

L’ANIMALE-RIE est un dico rigolo, loufoque et délirant basé sur des jeux de mots pour tous ceux qui aiment l’humour et la fantaisie.

Trahison

Trahison

Deux individus se croisent et entament un dialogue qui finira pas causer la perte de l’un des deux. Aujourd’hui le soleil s’est levé Et de même j’ai fait et ce fut du bon pied Certes je n’ai pas la même lueur Mais par ma chaleur je peux rivaliser