Épisode 8 : Nevermore vs Infinity

Publié le 7 avril 2015

On dit souvent que les portes du Paradis sont souvent semées d’embûches et bien lointaines. Je crois que c’est vrai. J’ai longtemps galère pour trouver ma voie. Pour trouver le bonheur et pour finalement me trouver. La vie et les chemins de la pleine conscience sont un véritable labyrinthe où tous nos sens sont sollicités et mis a rude épreuve. Quand on pénètre en nous il ne faut pas avoir peur de tomber face a des miroirs, a des obstacles, des pièges... La vie est ainsi, ni tranquille ni même turbulente
Elle est juste à notre image. Parfaite pour nous découvrir. Parfaite pour nous aider a évoluer. Aller de l’avant. Se surpasser.Et quand on y réfléchit bien, après avoir tourné en rond... On se rend compte que notre ennemi n’est pas l’autre qui sera là pour nous laminer, tout comme la vie en fin de compte. Mais nous même. Nos propres choix. Nos propres erreurs. Jugements....
Nous sommes a la fois notre propre ennemi et notre propre allié. Parfois on fait souvent des choix en fonction de nos peurs et non de notre Amour. On a tendance à oublier que le cœur et le ventre sont de bien meilleurs conseillés que notre cerveau. Comme grand mère feuillage chantait à Pocahontas " Kouem Kouem Natula un jour tu verras ton cœur chantera et tu comprendras ". Ce conseil n’es pas seulement bon en matière de coup de foudre, non. L’amour est le pire ennemi de l’ego sera toujours cette voix qui nous chamboulera par sa negativité, l’amour vous donnera la force de casser tous les murs, de braver tous les obstacles, gravir tous les Everest, plonger dans les océans les plus profonds. Il sera là pour vous protéger dans les ouragans de la vie. Il sera le souffle qui vous poussera jusqu’à tous vos objectifs. La rivière qui vous lavera de toutes vos craintes. Le feu qui sera la pour vous sécuriser. L’amour c’est cette petite voix qui vous parlera dans votre cœur et non dans votre cerveau. Si les Hommes sont si malheureux c’est parce qu’ils n’écoutent pas leur cœur et n’ont pas confiance en lui. Ils se laissent guider par l’ego qui contrôle leur cerveau, leur raison donc.
Ils se voient stopper dans leur élan parce qu’ils ont peur. Peur d’échouer. Peur du regard des gens. Peur de perdre quelqu’un ou quelque chose. Mais l’amour, l’amour sait ce qu’il faut faire. Sait comment on est. Sait ce qu’il nous faut. Sait quand est le bon moment. J’ai eu peur moi aussi, de temps en temps, lorsque l’enjeu était de taille, je gravis peu a peu les marches. Nouvel appartement. Deux contrats pour le livre. Formation.
J’ai appris que pour savoir qui j’étais il fallait que je fasse l’expérience de qui je n’étais pas. Je suis sur sur une bonne voie. Je le sens au fond de moi. En méditant. Me retrouvant toute seule avec moi même. En écrivant.

..