627 vues

69

Nombre de pages : 102

Publié le 5 juillet 2015

Norbert de Roux (Auteur)

 sur une moyenne de 3 votes

69

Norbert de Roux dénonce dans son troisième roman, « 69 », les dérives d’un capitalisme devenu fou et la menace que fait peser une droite extrême sur la France. L’auteur se déconnecte du réel et plonge le lecteur dans un monde à la fois furieux et loufoque pour mieux fustiger les funestes exagérations, authentiques celles-là, d’un système économique et social, généreux et bienveillant pour les riches, impitoyable pour les pauvres. L’histoire Les grands patrons ont remis en selle un ancien chef de l’État entièrement acquis à leur cause, mais la droite dure est marquée à la culotte par d’éhontés fascistes. Les retraités pauvres, traités en parias, sont jetés en pâture aux milices d’extrême droite. Un éboueur paillard incarne la résistance à la coalition facho-libérale qui sévit dans les villes et les campagnes et donne du fil à retordre aux « chasseurs » lancés à ses trousses. Les fascistes et leur chef, une femme redoutable, aspirent à un pouvoir sans partage. Qui est cette femme, quels sont ses desseins ? L’éboueur apprendra à la connaître en approchant, au cours de péripéties rocambolesques, une belle-de-nuit qui se déclare proche de l’aspirant dictateur en jupons. Saura-t-il endiguer la vague brune et empêcher qu’une véritable malédiction s’abatte sur le pays ? Rien n’est moins sûr.

  • Avis (0)

REDIGER UN AVIS
modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.