Veronique Pascale

Origine de l'auteur : La France

L’auteur a occupé des emplois multiples et varié, autant en France qu’à l’étranger. Elle a passé sa vie à faire des allers-retours entre son pays et un ailleurs, découvrant le goût de l’écriture en Andalousie... Mais ce ne fut que dix ans plus tard qu’elle s’est lancé dans cette aventure !


    Edition999 vous présente sa page : En attente
Edition999 rencontre Véronique Pascale
Comment écrivez-vous ?
Quand il s’agit d’écrire des textes, je le fais selon l’émotion. Je peux rester des jours sans écrire une ligne, cependant quand j’entame un texte, suite à un évènement vécu ou bien suite à une rencontre ou bien encore l’actualité du moment, je le compose la plupart du temps du début jusqu’à la fin, sans interruption. Puis, je le mets de côté, au fond d’un tiroir et ne le revisite que quelques semaines, voire des mois plus tard afin de le peaufiner, après un certain recul. Quant au roman, je ne le lâche pas tant qu’il n’est pas terminé. Ensuite, je le reprends à l’occasion pour y faire des retouches. Étant une perfectionniste j’ai toujours une modification à y ajouter n’étant jamais satisfaite du résultat. Je finirai bien par le laisser aller.
Pourquoi écrivez-vous ?
Je me suis mise à écrire par passion. J’ai découvert le plaisir de l’écriture en Espagne où je prenez des cours d’espagnol avec une enseignante passionnée de littérature et qui incitait ses élèves à écrire. Ce qui fut une découverte pour moi. Ceci dit, je n’ai commencé qu’à écrire plusieurs années plus tard, me retrouvant au chômage. J’ai eu donc le temps de m’y mettre.
Comment vous vient le sujet d’une nouvelle ou d’un roman ?
Le plus souvent, suite à un évènement fait effet de déclencheur.
Quels sont vos écrivains préférés ?
Garcia Marquez Lorca, Pablo Neruda, Rilke, Jacobsen, Allende, Franck et Vautrin et bien d’autres contemporains ou classiques...
Pensez-vous que les critiques apportent à l’écrivain ?
Les critiques sont bénéfiques pour les auteurs, ils sont une sorte de garde fou à condition bien entendu qu’ils soient objectifs ; ce qui est un phénomène rare étant tous (nous-même y compris) guidés par nos propres frustrations, voire nos préjugés.
Pourquoi avez-vous choisi de publier sur Edition999 : ?
Site qui m’a paru le plus intéressant du fait que la publication soit gratuite, qu’il n’y est pas de durée dans le temps et que cela soit également disponible gratuitement à un grand nombre de lecteurs. Quand on écrit, le but c’est d’être lu.
Avez-vous des projets en cours ?
Je pense que d’ici quelques mois, ou peut être avant je publierai le roman.
Si vous désirez ajouter quelques mots aux lecteurs qui vont vous lire. C’est ici et maintenant. :
Dans certains textes, j’émets quelques opinions fortes. Par exemple quand il s’agit de l’enseignement, j’objecte sur un système et ceux qui le servent allègrement. Ce n’est pas une critique pour l’ensemble des enseignants, seulement sur quelques uns. Il faut faire la part des choses. Comme je l’ai dit précédemment, ce ne sont que des textes qui amènent à la réflexion. Nous avons tous le droit d’avoir une opinion qui diffère et d’émettre un désaccord.

Bibliographie de Veronique Pascale