Le fils de Philipp Meyer

Jean-Michel (Auteur)

Publié le 2 avril 2015

2 votes

Thème : Le Blog d’Edition999

 Le mot de Jean-Michel pour Le fils de Philipp Meyer

Le fils de Philipp Meyer

Un grand livre sur les USA

Titre original : The son
Titre français : Le fils
Auteur : Philipp Meyer
Editeur : Albin Michel
Dédicace : A ma famille
Traducteur : Sarah Gurcel
Genre : Littérature

Résumé du livre

La famille McCullough est très respectée au Texas. Tout a commencé avec Eli, né en 1836 et que l’on surnomme le Colonel. Pourtant celui-ci a débuté sa vie sur un drame familliale d’une rare violence, l’époque où son père Amstrong était venu habité une terre pour être paysan. Enlevé par les indiens avec son frère, il va connaitre une adolescence très difficile, car d’abord esclave avant de devenir un commanche.
Puis nous suivrons, Peter son fils, et Jeannie sa petite fille pour comprendre ces changements profonds qui vont faire devenir les USA, le pays où tout est possible, mais aussi le pays où les femmes doivent se battre pour exister, où l’amour n’est pas toujours possible car les guerres pour les terres sont plus fortes, les intérêts... la vie de ces grandes familles, qui partent de rien pour arriver au sommet, et d’autres qui chutent et disparaissent.

Mon avis :

On est vraiment, là, dans l’épopée magnifique. C’est un grand roman sur le Texas, mais aussi sur cette culture du Sud. La terre, la nature, les familles, les conflits mexicano-américain et homme-femme, la vie et la disparition des indiens, sont d’une rare justesse. L’idée de suivre différentes personnes d’une même famille, avec les frères et sœurs et les destins et morts qui se croisent, ne vivant pas à la même époque, mais inspirés par les actions des "anciens" est très bien réalisé, à aucun moment nous perdons le fil. Bon, je ne vous mentirais en vous disant que souvent je revenais à la première page, où un arbre généalogique reprend toute la famille sur plus de cent cinquante ans.
Ma période préférée est celle d’Eli chez les commanches, et de sa lutte pour survivre et son insertion, pour ensuite revenir dans l’univers sudiste. Son nouveau combat pour devenir l’homme respecté à tout prix. Énorme roman. Bravo.

Critiques de la presse :

« Tumultueux, puissant, débordant... »
Notre Temps
« Le "grand roman" américain revient, et c’est du lourd... Meyer c’est le Thomas Mann des Buddenbrook qui a quitté la Hanse pour émigrer entre le Nueces et le Rio Grande... Dans ce monumental western mêlant Scope et zooms intimistes, il pulvérise le mythe des innocents Indiens comme celui des cow-boys Marlboro... Une inoubliable épopée. »
Le Point
« Meyer est un prédateur, qui s’apprête à dévorer la rentrée avec un roman événement, une superbe épopée qui traverse deux siècles d’histoire américaine à bride abattue... Un très grand morceau de littérature. »
Lire

Quatrième de couverture :

en cours de rédaction

 Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Découvrez Jean-Michel :

  • Avis (0)

REDIGER UN AVIS

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.