Libérez vos mots, lisez sans limite ! Publiez et découvrez gratuitement

Accueil > Philosophie et spiritualité > Jésus le second Adam

Philosophie et spiritualité

Jésus le second Adam

D. STEELAND (Auteur)

Nombre de pages en A4 : 12

Version publiée le 16 janvier 2019

Les statistiques du livre

342 lecteurs ont feuilleté le livre

233 lecteurs ont inclus ce livre dans leur bibliothèque.

Evaluer le livre "Jésus le second Adam"

8 votes

Note Moyenne

4.5/5 sur 8 votants

Thème :
Philosophie et spiritualité

La quatrième de couverture

Cet ouvrage rend fidèlement compte de deux événements qui ont marqués l’histoire de notre humanité : le péché originel et la venue de Jésus, le Messie.
La cause de tous les maux, de toutes les douleurs, de toutes les maladies et guerres, se trouve renfermée dans ce mot : péché.
Le péché originel a séparé la créature de son créateur, avec toutes les conséquences désastreuses que nous connaissons.
Dieu est venu nous réconcilier avec lui à travers la personne de Jésus, le Messie promis. Il est écrit que Jésus est le seul médiateur entre Dieu et les hommes.
Si Adam était un homme charnel, Jésus né par l’action de l’Esprit de Dieu est un homme spirituel qui est venu nous révéler la gloire de Dieu et le moyen d’être délivré, pardonné de nos péchés.
Jésus est présenté dans les saintes écritures comme étant, ce second Adam, un être parfait de l’humanité en qui nous pouvons placer notre entière confiance.

La première page

La Bible, la Parole de Dieu déclare que tous les hommes sont pécheurs et sont privés de la présence de Dieu.

Aussi, le livre de Romains 5 : 12 met l’accent sur un fait tragique qui a touché toute l’humanité. Il est dit : "C’est pourquoi, comme par un seul homme, le péché est entré dans le monde, et par le péché, la mort, et qu’ainsi, la mort s’est étendue sur tous les hommes parce que tous ont péché [...]".

La Bible nous fait part du désastre causé par le péché, et nous propose la solution pour y remédier : La personne merveilleuse de Jésus, le second Adam.

Jésus n’est pas un Chef religieux, c’est le Sauveur du monde, le Messie promis.

  

Biographie de D. STEELAND

On ne naît pas croyant, on le devient en faisant une rencontre personnelle avec Dieu. De confession Chrétienne, j’ai appris à aimer et à donner de l’importance à la Bible parce qu’elle est source de vérité et c’est en connaissance de cause que je peux affirmer mes dires. Au fil des années,...

Autres(s) parution(s) de l'auteur

Nina et la navigatrice des rêves

Nina et la navigatrice des rêves

Nina, à la mort de ses parents fut contrainte de vivre avec sa grand-mère qui l’exploita. Un jour, elle trouva un étrange paquet cadeau qui changea sa destinée.

2019

CRUCIFIE-LE !

CRUCIFIE-LE !

ur le mont du Calvaire au milieu des autres croix, une a été dressée pour chacun de nous. Mais, c’est le corps de Jésus qui a été crucifié, son sang a coulé pour le pardon de nos péchés. C’est un juste qui fut condamné, un innocent qui a pris la place des (…)

2019

Lisiane, la petite Sirène de la mer des Caraïbes

Lisiane, la petite Sirène de la mer des Caraïbes

Lisiane est une petite Sirène exotique qui séjourne dans la mer des Caraïbes. Un jour, elle se retrouva au milieu d’une terrible tempête.

2019

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

Dans le même rayon :
Philosophie et spiritualité

énéide

énéide

énéide était mon petit chat. Elle est partie trop tôt. Je lui dois beaucoup. Ce livre me la réconcilie. Je suis seule avec sa sœur chat Thaélia. C’est un livre intéressant pour les lecteurs du dimanche. Ce livre fait du bien à tous et à moi.

LE RETOUR DE JESUS-CHRIST

LE RETOUR DE JESUS-CHRIST

Le jugement de Dieu lors du déluge est certes une effroyable réalité, même si certains individus considèrent que ce récit est un mythe.

Nous sommes tous des bébés Dieux !?

Nous sommes tous des bébés Dieux !?

Essai « philosophique » issu du besoin d’un jeune retraité de faire le point sur sa vision du monde, dans une approche aussi rationnelle que possible mais qui ne s’interdit pas de combler les « gris » laissés par une application trop stricte et froide de (…)