Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Crise-Passion

Odile DOUCEY (Auteur)

Nombre de pages : 124

 Remercier Odile DOUCEY

Les statistiques du livre


324 Lectures
4 Lectures / 31 jours


5 /5 sur 6 votants

479 visites

Evaluer le livre


Thème : Autobiographie - Témoignage - Autofiction

( Version du 13 avril 2020 )

 La quatrième de couverture

Récit d’un amour non partagé dont je mesure aujourd’hui l’absurdité.

 La première page

Du plus loin que je me souvienne, nous allions tous les jours, ma mère et moi ,sur la tombe de ma sœur, née trois ans avant moi (en 1943) et décédée à l’âge de douze jours à cause des privations imposées par la guerre. Je devais prier devant le nom d’Annie Doucey et arroser les fleurs qui ornaient sa tombe. Je ne pleurais pas, bien sûr, car ma mère considérait l’endroit comme un terrain de jeux. J’y amenais mon petit ours préféré, que je perdis un jour dans un arrosoir. Moi aussi, j’avais perdu quelque chose, comme ma mère....Cet incident fit beaucoup rire mon entourage, totalement inconscient de sa signification profonde.

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Odile DOUCEY

 Ambassadeur Edition999

Ex professeure d’anglais passionnée de langues de voyages et de littérature.

 Lire son interview

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Autobiographie - Témoignage - Autofiction

Mes enfants sont extra-ordinaires

Je décris le quotidien jour après jour avec mes enfants.

PATOUNE

De 1960 à 1970, par plages , Patoune raconte son enfance du point de vue de son âge du moment. Patoune twiste à Clichy,

Cahier N° 21 du Journal d’Urane

Je relis toujours mes vieux cahiers. Je suis stupéfaite d’y contempler le reflet de mon âme. C’est incroyable ! C’est comme si je voyais l’autre partie de moi-même dans un miroir, celle que l’on ne voit habituellement pas dans la glace, car elle n’est pas (...)

Cahier N° 18 du Journal d’Urane

A propos de naissance, dans quelques heures c’est une année nouvelle qui va naître et quoi de neuf pour cette année neuve ?