Tendresse aveugle

publié le7 décembre 2019, par Michel CANAL

Chère Thalia Remmil, Tendresse aveugle me semble être un roman dont on parlera.
Pourquoi ?
Parce que ce roman psychologique, vous l’avez écrit avec vos tripes, avec une sensibilité qui transpire à chaque page. Peut-être pour exorciser un manque d’amour, des non-dits, des drames, des souffrances, le désir et la peur d’être mère à votre tour ?
Parce que dans ce melting-pot d’amour, de voyages, de sentiments, en vingt-sept années de vie de cinq ans à trente-deux, Nahéma mais aussi ses personnages allégoriques "Peur, Rêveuse, Destinée, Justice et Troubadour" entraînent le lecteur dans un style (...)

Merci de revenir sur Edition999 pour déposer votre avis

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message



  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.