Aya en convalescence... Chapitre 50

publié le7 février 2019, par Évelyne Thinet

Bonjour Monsieur Grevisse.
Merci de votre message. Je vous promets d’échanger très vite avec vous sur ces thèmes : la pensée, l’imaginaire, le paradoxe de l’authenticité de l’être dans sa porosité, la matérialité de l’impalpable, tout ce qui ne possède ni peau ni écorce ni coquille… et qui, pourtant, demeure et refuse de se dissoudre. Je pars en Bretagne avec mon mari, nous allons chercher nos deux derniers zozios, nos petits-enfants, pour une semaine chez nous. Nus allons savourer une espace-temps entre parenthèses, loin du quotidien, la densité de l’instant à vivre avec eux nous comble de joie. Je (...)

Merci de revenir sur Edition999 pour déposer votre avis

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message



  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.