2651 ebooks gratuits

3342 avis

1039 auteurs

Edition999
Plateforme de lecture et publication gratuites

Nous venons d'apprendre le décès de l'un des grands auteurs d'Edition999 : Gilbert Grevisse.
Toutes nos pensées vont à sa famille et ses proches. 
Depuis 2015, Gilbert Grevisse a publié 112 ouvrages qui sont des récits d'observations et des billets sur l'actualité dans un style philosophique et métaphorique.
Personnellement, je suis très triste, car Gilbert Grevisse m'a apporté au fil des années ses idées, ses conseils, ses propositions, ses petits mots d’encouragement et de remerciement qui m'ont permis de faire Edition999. Je vous invite à découvrir tous ses textes sur sa page auteur : Gilbert Grevisse.
Jean-Michel - Président d'Edition999

 6978 vues

UNE HISTOIRE IMPUDIQUE (2018)

Amalia Aguirre (Auteur)

21

 Le mot de Amalia Aguirre pour UNE HISTOIRE IMPUDIQUE

UNE HISTOIRE IMPUDIQUE

Cette nouvelle n’étant pas, à proprement parler, une enfilade un peu vaine de saynètes orgiaques écrites dans le vocabulaire des grognards de l’ancienne armée impériale, des scènes ou des propos peuvent NE PAS heurter la sensibilité des lecteurs, tout particulièrement celle des fleuristes, des séminaristes, des nourrices sèches, des gendarmes mobiles, des gardiens de phare, des épiciers ayurvédiques, des pompiers de Rocamadour, des horoscopistes du Saint-Siège et de l’aumônier du Jardin d’Acclimatation.

Louise et Julie sont amantes. Louise aima jadis Inès et Olivier. Pour Julie, elle raconte comment Inès et Oivier devinrent, en son adolescence, sa première passion.

Biographie de Amalia Aguirre

" J’aime écrire. J’aime particulièrement écrire des récits érotiques. D’aucuns diront pornographiques, mais je m’en fous (je ne vais pas me battre pour une épithète débile). Au plaisir de l’écriture se joint pour moi le plaisir de la relecture, car j’adore, ce faisant, imaginer l’impact que mes textes auront... "

 Lire son interview avec Edition999

Consultez la page Amalia Aguirre d'Edition999

Vos commentaires

55 commentaires

  • Le 6 février 2019 , par mariat

    Bravo pour ce texte qui emmène dans un univers érotique puissant, qui évoque liberté et légereté, en tenant éloignée la vulgarité.

    • Le 8 février 2019 , par Amalia

      Merci beaucoup, chère ou cher Mariat, pour votre gentille appréciation. Avez-vous essayé mes autres textes ?

  • Le 8 décembre 2018 , par Melchior

    Même cause (votre érotisme), même effet (mon excitation éjaculatoire). Chère Amalia, votre style est tout à fait admirable et votre esprit, tout à fait séduisant. Votre livre est une fête, une fête de l’intelligence et de la libido. Le plaisir est immense de vous lire. Votre prose évocatrice parviendrait à mettre le feu à la banquise ! Avec vous, il n’y a aucun doute que la littérature est au rendez-vous. Superbe !

    • Le 8 décembre 2018 , par Amalia

      Même cause (votre gentillesse), même effet (mon émotion). Cher Melchior, vous êtes véritablement un roi mage. Je vous embrasse.

  • Le 1er décembre 2018 , par Jézabel

    Par ta faute j’ai encore eu ma marmote en pleine mer ! Houlala je t’adore avec tes bouquins qui m’exitent comme c’est pas possible et c’est dommage que ma cousine Lucile soit pas là mais elle perd rien pour attendre dès qu’elle sera rentrée, ce sera encore une grande partie de zigougouis. Vraiment tu écris superbien et tu sais quoi ? si je tombe un jour sur un mec genre Olivier je crois bien que je me convertirai facilement à l’hétérosexualité. Et pour Inès et Louise et même Julie dans la coulisse, je m’inonde la mouffette comme je t’ai déjà dit. T’es grave excitante, Amalia, et je suis folle de toi !

    • Le 2 décembre 2018 , par Amalia

      Salut, ’tite Jézabel ! Je suis heureuse que ma nouvelle t’ait tant émue. Je suis peut-être un peu sotte, mais je craignais (je ne sais pourquoi) que tu n’aies pas autant de plaisir à la lire que ma "Julie". Merci, merci, ma puce, pour tes félicitations, et je suis très heureuse que tu me trouves aussi excitante. C’est un compliment que j’apprécie beaucoup.
      Dis-moi, ma chérie, j’aimerais bien savoir ce que pense Lucile de ma littérature. Ne peut-elle me faire un petit message ? Dans cette espérance, j’embrasse avec affection et luxure ta marmotte !...

    • Le 2 décembre 2018 , par Jézabel

      Hou là là mon amalia de coeur (et du reste) ce que tu peux être bête quand tu t’y mets. Et pourquoi ça j’aurais pas eu autant de plaisir à lire ton Histoire que ta Julie ? Tu me prends pour une bécasse, c’est ça ? Eh bien figure-toi que je suis une lectrice experte depuis toute petite et que j’ai très certainement lu beaucoup plus que toutes les nénettes qui te font du rentre-dedans ici. Je devrais être fachée et t’envoyer paitre mais j’aime trop ton érotisme et je t’aime trop toi, voilà, pour plus te parler. Parce que moi je suis fidèle, moi,et je change pas d’avis comme d’une chemise. J’embrasse ton tout doux ventre et tes nénés mais recommence pas ça jamais, ok ?
      PS : Je pense pas que Lucile voudra t’écrire. Déjà qu’elle me dit que je suis cinglée de parler avec quelqu’un que je connais pas. Je lui réponds que je te connais puisque tu es ma chérie Amalia mais elle veut rien entendre. Mais elle me poupougne si bien la marmotte que je peux pas lui en vouloir, tu comprends.

    • Le 3 décembre 2018 , par Amalia

      Ma petite chérie, tes messages sont toujours pour moi une fête. Je t’adore, toi, ta Lucile et ta marmotte ! Et je t’assure que je n’ai jamais pensé à te prendre pour une bécasse. Bien au contraire. Comprends, je t’en prie, que tu m’es chère et que tu restes l’une de mes lectrices préférées. Mon ventre et mes nénés te sont extrêmemnt reconnaissants de tes baisers, et j’embrasse ta jeune bouche avec la langue. Je t’adore, petite fée !

    • Le 5 décembre 2018 , par Jézabel

      Eh bien ça tombe bien parce que je t’adore aussi. Mais ça tu le sais déjà. Et Lucile est rentrée et a lu ton Histoire. Elle veut pas t’écrire mais je peux t’assurer que ça l’a mise dans des dispositions très très très favorables et elle m’a mangé la marmotte comme jamais et c’était très très très agréable et j’ai eu plein d’orgasmes parce qu’elle arrêtait pas et qu’elle en voulait toujours plus et elle finira par me fiche à plat parce qu’après ça je tenais plus sur mes jambes et que la tête me tournait comme un manège et que j’avais le zigouigoui comme s’il était passé à la lessiveuse. Enfin, tu vois où tes écrits nous catapultent Lucile et moi et je crois que je suis de plus en plus amoureuse d’elle et j’ai l’impression que je suis en fait rien qu’une petite gouine mais j’aime bien ça. De toute façon les mecs j’en ai rien à braire, c’est comme ça, on se refait pas et j’ai pas l’intention de changer quoi que ce soit à moi, je me trouve très très très bien comme ça et Lucile aussi. Tu sais quoi ? J’aurais bien envie de ta langue dans moi, voilà.

    • Le 5 décembre 2018 , par Amalia

      Hou là là, ma petite chérie, quelle épitre ! Et comme je suis heureuse de tes amours avec Lucile ! Il semblerait bien que vous soyez faites l’une pour l’autre, et au diable les catégories ! Que vous soyez l’une et l’autre lesbiennes, qu’est-ce qu’on s’en fiche ! L’important, le seul point important, c’est que vous vous fassiez bien jouir, et j’ai comme qui dirait l’impression que c’est le cas... Au fait, je ne crois pas que tu me l’aies déjà dit, quel âge a-t-elle, ton amoureuse ? Quant à ma langue dans toi, qui sait ? Laissons faire les choses, petite fée, et voyons où cela nous mènera...
      Je t’embrasse avec une tendresse infinie et une envie de toi qui commence sérieusement à me grignoter le clitoris...

    • Le 5 décembre 2018 , par Jézabel

      Voyons où cela nous mènera, tu dis. Si cela m’amène entre tes bras et sous ta bouche moi je suis d’accord mais je me demande si on peut faire confiance au destin pour combiner un truc aussi chouette. Si tu veux mon avis si on prend pas le taureau par les cornes on risque d’être toute décatie et même complètement décédée avant qu’on arrive à se voir et à baiser comme des cinglées (me dis pas que t’as pas envie, écoute plutôt ton clitoris !!!). Je suis jeune d’accord mais j’ai pas tant de temps que ça, la vie est courte j’ai appris ça dans les livres, l’art est long et la baise dure pas non plus une éternité parce que le corps il a beau faire son malin il arrive toujours un moment où il rend ses billes. Ce que je veux te dire ma petite adorée de moi c’est que le plus tôt sera le mieux et t’en fais pas je suis pas jalouse, tu pourras continuer à te tirer toutes les nanas et tous les mecs que tu veux. Je peux pas dire mieux, je crois. Ce qui faut que tu comprennes c’est que tu m’as donné la rage de toi et que je crève d’envie de connaître l’amour dans tes bras. C’est ta faute aussi, t’as qu’à pas si bien écrire et répondre si gentiment à mes messages.

    • Le 6 décembre 2018 , par Amalia

      Et pourquoi je ne répondrais pas si gentiment à tes messages ?!Je te trouve parfaite, mon petit amour, et j’adore te lire et t’écrire, c’est un véritable plaisir. Maintenant, en ce qui concerne une possible rencontre, ce n’est pas que je ne sois pas horriblement tentée, mais ton age, Mademoiselle ? Ton âge, qu’est-ce que tu en fais ? Je sais bien que tu aimes baiser avec ta cousine, mais ça reste dans la famille (!), et je ne suis pas Lucile. D’ailleurs, quel âge a-t-elle ? (C’est marrant, je croyais te l’avoir déjà demandé...) Bon, laisse-moi le temps d’y réfléchir, ma puce, et sache que je pense beaucoup à toi et à ce que nous pourrions faire ensemble. J’embrasse ton ventre tout doux, ma coquine.

    • Le 7 décembre 2018 , par Jézabel

      Je sais pas mais j’ai l’impression que mon dernier message à toi est aussi passé à la trappe. Je sais pas ce qu’ils ont sur ce site, ims sont ennemsi des amoureuses ou quoi ? Comme la dernière fois, je crois pas que j’enfilais des grossièretés particulières, je disais seulement comment je tiens à toi et combien j’ai envie qu’on se voit mais voilà Anastasie s’est encore pointée avec ses grand ciseaux et a tout balancé à la corbeille, c’est pas sympa. Je sais plus comment faire pour te contacter, c’est l’enfer !!!!!!!!!

    • Le 7 décembre 2018 , par Jean-Michel

      Bonjour,
      Je suis l’administrateur de ce site. je ne suis ennemi de personnes, regardez la diversité des publications.
      Ensuite, pour la sélection des messages, ; cet espace est dédié aux commentaires des œuvres publiées et doit permettre à d’autres lecteurs d’aimer le livre, et d’avoir envie de le lire.
      Pour l’échange que vous demandez, si l’auteur et le lecteur le désirent ils peuvent demander les mails et nous faisons le nécessaire de manière confidentiel. Cela a été fait pour votre compte.
      Pour finir, il existe également une page fan Facebook Edition999 qui peut également permettre d’échanger.
      Voilà j’espère que j’ai répondu au mieux à vos doutes et vous souhaite une bonne lecture.
      Jean-Michel

  • Le 5 décembre 2018 , par Emilie

    Ma chère Amalia, je ne sais pas où vous avez appris à écrire, mais je peux vous asurer que vous n’avez pas perdu votre temps ! Votre"Histoire impudique" est tout à fait superbe, le portrait que vous nous donnez de Louise est d’une vérité troublante, vous avez le don exceptionnel de remplir de vie vos personnages, ce ne sont plus des marionnettes d’encre et de plume, vous nous les rendez proches, c’est tout à fait magique ! Votre talent d’évocation est confondant... (Ceci dit, je me suis bien masturbée en vous lisant... Merci à vous, Amalia)

    • Le 6 décembre 2018 , par Amalia

      Dimanche, apparition parmi nous de Mademoiselle Butterfly !!! Merci de lui faire bon accueil...

    • Le 6 décembre 2018 , par Amalia

      "C’est en écrivant qu’on devient écriveron", disait Raymond Queneau. Je ne crois pas qu’il y ait véritablement d’autres méthodes... Quoi qu’il en soit, je suis tout à fait charmée de vous avoir amenée à la jouissance par mes écrits, et jevous embrasse très tendrement sur "l’objet du délit"... Au fait, dimanche devrait paraître "Mademoiselle Butterfly", une nouvelle qui, j’espère, vous plaira.

  • Le 6 décembre 2018 , par Aloïs

    Chère auteure impudique, vous confirmez ici votre si grand talent. Votre histoire est admirable et ses protagonistes, en particulier votre Louise, tout à fait charmants. Dans le domaine de l’érotisme, vous êtes à mon sens une auteure incontournable. C’est beau, c’est amusant et c’est très excitant. Bravo.

    • Le 6 décembre 2018 , par Amalia

      Mon cher Aloïs, votre gentillesse vous perdra... Je suis très touchée par votre plus que généreux commentaire et vous embrasse amicalement.

  • Le 1er décembre 2018 , par Philippe

    C’est brillant, c’est excitant, c’est intelligent, c’est écrit dans une langue superbe, je suis fan de vous, littéralement. Merci, Amalia, pour ce très beau texte.

    • Le 2 décembre 2018 , par Amalia

      Hou là là ! Que de compliments, cher Philippe ! Heureusement que je suis d’une modestie en passe de devenir proverbiale, sinon j’exploserais sous vos yeux de très bête vanité ! Je vous remercie, mon ami, et je vous embrasse avec tendresse.

    • Le 6 décembre 2018 , par Amalia

      Dimanche, apparition parmi nous de Mademoiselle Butterfly !!! Merci de lui faire bon accueil...

  • Le 3 décembre 2018 , par Léonard

    Un pur enchantement ! Rien que de la grâce, de la délicatesse, de l’humour et de l’érotisme, bien sûr. Et ce que je trouve très admirable, c’est la manière dont vous nous faites sentir combien vous êtes amoureuse de vos personnages (se doutent-ils de la chance qui est la leur ?...). Une très belle et très vivante nouvelle, chère Amalia, un véritable petit bijou.

    • Le 4 décembre 2018 , par Amalia

      Amoureuse de mes personnages, dites-vous ? Eh bien, oui, je l’avoue, comme j’avoue qu’il m’arrive bien souvent d’interrompre mes écritures pour me donner du plaisir, afin de soulager l’extrême tension érotique qui m’envahit lorsque je conte leurs aventures.
      Merci pour votre si gentil compliment, mon cher Léonard, et acceptez un baiser de ma bouche.

    • Le 6 décembre 2018 , par Amalia

      Dimanche, apparition parmi nous de Mademoiselle Butterfly !!! Merci de lui faire bon accueil...

  • Le 1er décembre 2018 , par Rachel

    Quel régal, que votre livre ! Mêler ainsi l’humour et l’érotisme représentait, j’imagine, une belle gageure, et vous remportez le challenge haut la main. Votre prose est en plus d’une richesse fabuleuse, telle qu’on n’a pas l’habitude d’en croiser de lasorte dans les couillonneries indigentes du genre, et nombre de prétendus auteurs feraient bien de s’en inspirer. Mais j’imagine aussi que ça ne s’improvise pas, qu’il y faut un talent que tous ne possèdent pas, mais qui vous appartient, de toute évidence. Et oui, oui, oui, je me suis copieusement masturber, c’était un vrai délice que je suis heureuse de vous devoir. Tous mes baisers les plus chauds et les plus sincères, ma belle Amalia, reine de mes fantasmes....

    • Le 2 décembre 2018 , par Amalia

      Quel régal que ton message ! (Allez, on se tutoie, n’est-ce pas ?) Mais être reine de tes fantasmes, que voilà une colossale responsabilité ! je l’accepte très volontiers, cependant, parce que je suis très, très émue de tant compter pour toi. En toute modestie, ça va de soi ! Je suis heureuse d’avoir pu être à l’origine de ta copieuse masturbation, et tes baisers me sont une caresse indicible. Je te renvoie les mêmes, ma tendre petite chérie.

    • Le 6 décembre 2018 , par Amalia

      Dimanche, apparition parmi nous de Mademoiselle Butterfly !!! Merci de lui faire bon accueil...

  • Le 1er décembre 2018 , par Elvire

    Si je peux me permettre un avis, je trouve ton dernier livre encore plus beau que le premier. Mais de Julie à Louise, l’excitation est la même, et j’ai lu ton texte en l’accompagnant des mêmes caresses sur mon clitoris. Orgasme garanti !!! Tu m’as tellement excitée que j’ai joui comme une folle, dévorée par l’envie de bien baiser tes trois héros, surtout Inès dont tu as fait une bien tentante fée. Je t’embrasse sur ton ventre,Amalia ; sens-tu le caresse de mes lèvres ?

    • Le 2 décembre 2018 , par Amalia

      Ma douce Elvire, tu es vraiment adorable. Je suis très touchée par ton délicieux enthousiasme et parfaitement heureuse que tu aies trouvé mon "Histoire" encore plus belle que ma "Julie". De fait, si je peux me permettre un commentaire en tant qu’auteuresse (!), je crois bien que tu as raison. Quoi qu’il en soit, j’apprécie beaucoup la caresse de tes lèvres et je t’envoie les mêmes, sur ta coquine fente.

    • Le 6 décembre 2018 , par Amalia

      Dimanche, apparition parmi nous de Mademoiselle Butterfly !!! Merci de lui faire bon accueil...

  • Le 3 décembre 2018 , par Jézabel

    Chère Amalia, j’ai retrouvé ici votre si belle écriture, votre esprit si mutin et votre érotisme si sensuel et si excitant. Vous lisant, je me suis encore donné bien du plaisir et je vous en remercie. Un baiser pour vous, mademoiselle qu’on ne peut qu’aimer.

    • Le 4 décembre 2018 , par Amalia

      ... Comme je ne peux qu’aimer une lectrice telle que vous. Car c’est d’abord pour des lectrices de votre sensuelle sorte que j’écris. Pour les émouvoir, elles et leur savoureuse marmotte (comme dirait l’autre Jézabel, ma petite et bien-aimée jouvencelle). Votre plaisir m’est cher, plus que je ne saurais dire, et c’est pour moi un bonheur sans partage que de savoir qu’en me lisant vous avez joui. Je vous embrasse très tendrement, et avec ferveur.

    • Le 6 décembre 2018 , par Amalia

      Dimanche, apparition parmi nous de Mademoiselle Butterfly !!! Merci de lui faire bon accueil...