2653 ebooks gratuits

3351 avis

1040 auteurs

Edition999
Plateforme de lecture et publication gratuites

 1596 vues

Papa lisait trop (2005)

Otis Domino (Auteur)

Nombre de pages : Nombre de pages

A la demande de l’auteur, et après la publication chez un éditeur, ce manuscrit a été retiré du site Edition999

Edition999 se satisfait d’avoir fait connaitre cet auteur et cet ebook gratuit à des centaines de lecteurs.
Le but d’Edition999 est atteint, avoir fait connaitre un auteur inconnu.

 Le mot de Otis Domino pour Papa lisait trop

Roman enlevé gratuitement du site Edition999 à la demande l’auteur.

Biographie de Otis Domino

" Auteur enlevé gratuitement du site Edition999 à la demande l’auteur. "

Consultez la page Otis Domino d'Edition999

Vos commentaires

12 commentaires

  • Le 17 février 2006 , par Jean-Michel

    Il s’agit d’une nouvelle version améliorée par l’auteur, avant la publication prochaine du nouvelle de ses histoires.

    • Le 17 février 2006 , par Otis

      Merci au webmaster. Dommage que la version en HTML soit "saturée"... Un problème technique apparemment..

  • Le 16 mai 2005 , par Jean-Michel

    bonjour, voilà je suis l’auteur de cette nouvelle, je m’aperçois qu’il y a un nombre non négligeable de surfeurs qui vont sur cette page. Je ne sais pas s’ils lisent la nouvelle en question, néanmoins, j’aimerais juste leur dire que leur avis sur la nouvelle me seraient grandement bénéfiques, péjoratifs ou mélioratifs, peu importe. L’essentiel pour moi est de voir si vous avez imaginé à travers cette courte nouvelle ce que j’ai voulu vous faire partager. J’attends donc vos avis. Merci d’avance !

    • Le 7 septembre 2005 , par amande 12 ans

      je n ai rien compris !!!! mais ca m a foutu les boules il faut que je la relise !! mais autrement,si j avais compris ,je suis sure que j aurais bcp aimé !!!!

    • Le 16 novembre 2005 , par Lyne

      Excellent récit d’horreur. Bonne progression. Mais à ne pas lire...avant de déjeuner !

      J’aurais cependant quelques suggestion à apporter au niveau du style et de la syntaxe. Je me le permets puisque tu sembles désirer des commentaires sincères, qui te permettront éventuellement d’évoluer.

      "Mais cette tête n’appartenait pas à celle de maman". Cette formulation est incorrecte. "Mais cette tête n’était pas celle de maman" OU "Mais cette tête n’appartenait pas à maman", aurait mieux convenu... Et, "prêt à crier" s’écrit ainsi.

      A part ça, je n’ai que des félicitations à te faire !

  • Le 24 juillet 2005 , par M. RENFIELD

    Excellent. Pour être franc, moi aussi ce n’est pas mon style, je préfère des récits plus classiques, mais j’apprécie l’originalité du point de vue, de la focalisation sur un narrateur "innocent", un peu comme dans "Journal d’un monstre" de Richard Matheson. Cette manière de "tricher" permet de prendre le lecteur à rebours, car le "je" ici est évidemment trompeur. J’ai adoré le passage du contenu du placard qui soupire, au même moment où le père n’est plus là, et qui fournit la nourriture au "bébé". Remarquable en termes de suggestion. Je ne pense pas trop à Lovecraft, néanmoins, malgré la référence, car son point de vue sur la question était très différente. Cela n’enlève rien, bien sûr, à la qualité du récit.

  • Le 16 mai 2005 , par Jean-Michel

    L’auteur a réussi le pari de foutre les boules en très peu de lignes. Je crois que son concept de la folie qui bout de plus en plus au fur et à mesure qu’on arrive à la fin, est parfaitement précis. L’histoire en elle meme est originale. On vit aussi le style du gamin s’affuter de plus en plus... jusqu’à la fin... arf, vraiment trop gerbante. On passe d’un contexte banal, à la terreur, puis de l’horreur et du dégout total. Un hommage à Lovecraft ?

  • Le 16 mai 2005 , par Jean-Michel

    C’est vrai, Michel a raison, je le rejoins pour le style, il y a ce petit quelque chose de transcendant que l’on sent. On VIT vraiment le style du gamin, et de l’histoire, c’est une belle technique littéraire, rare, parce que le lecteur suit la progression non seulement de l’histoire mais du style, des images, que développe en son intérieur le gamin. a contrario, cette progression me semble parfaitement réaliste... En tt cas, je l’ai ressenti comme cela. La dernière phrase est à glacé les sangs.

  • Le 16 mai 2005 , par Jean-Michel

    Si vous ne connaissiez pas Otis, je vous conseil de lire ses autres oeuvres. Cette nouvelle est excellente, elle a le rythme et la précision de king dans sa nouvelle "paranoïa : une mélopée" dans "Brume". C’est un auteur à suivre !

  • Le 16 mai 2005 , par Jean-Michel

    Je ne suis pas un grand lecteur mais même pour moi ce fut un plaisir que de lire la nouvelle de Monsieur Domino. Niveau écriture, il n’y a pas grand chose à en dire, la perfection n’existe pas mais tu t’en approcherais si c’était le cas. L’histoire en elle même part d’une base simple pour se terminer sur une fin assez ouverte. Peut-être trop à vrai dire... C’est un style dont je ne suis pas vraiment fan, ce qui fait redscendre la note. Cela reste du grand cru.

  • Le 16 mai 2005 , par Jean-Michel

    Excellente progression. Une intrigue qui reste toujours dans le flou ! Une nouvelle qui reprend bien le style Lovecraft ! Un style pesant. Une description massive. Une situation genante. Un paradoxe de Bébé-homme qui me semble plutot nouveau. on parle souvent des enfants-homme, des adolescents. Les bébés-hommes c’est vraiment un concept fou a lier. Ca rajoute au sentiment d’impuissance que peut ressentir le lecteur en s’identifiant au hero. Magnifique en tout les cas Bravo otis. J’achete ton livre bientot promis.

  • Le 16 mai 2005 , par Jean-Michel

    Le style de Lovecraft , une progression excellente , que demander de plus ? Je pourrais m’attarder sur les innombrables qualités (dont la narration du bébé qui nous permet de vivre l’évenement)mais elles sont trop nombreuses. Rien a dire d’autre , sinon qu’il faut acheter ses livres.