Le déclin des lecteurs américain

Testeur Edition999 (Auteur)

Publié le 8 octobre 2015

 sur une moyenne de 1 votes

Thème : Le Blog d’Edition999

 Le mot de Testeur Edition999 pour Le déclin des lecteurs américain

Nous avons découvert une étonnante étude sur "The Atlantic" sur le nombre de lecteurs américain qui diminue avec les années.
Voilà en substance son contenu :
Le "Pew Research Center" a rapporté la semaine dernière que près d’un quart des adultes américains n’avait pas lu un seul livre l’année passée.
A tel point que le nombre de personnes n’ayant pas lu un livre a presque triplé depuis 1978.
Pas une lecture en livre de poche par exemple, aucun epub sur un Kindle et voir même aucun livre audio dans son smartphone ou dans sa voiture.
.
Maintenant, certaines mauvaises langues diront que la culture américaines avec l’internet et la télévision a complètement "jeté" le livre à la corbeille.
Hélas, ce graphique ajoute de l’eau au moulin : 42% d’américains avaient lu au moins 11 livres en 1978, maintenant ils ne sont que 28%..
.
Ensuite, comme indiqué sur le graphique ci-dessous, le nombre de livres qu’un Américain lit, rejoint son niveau d’éducation. On voit dans l’étude que les personnes avec plus d’étude lisent plus. Et que les petits salaires lisent moins, et les gros également et que le livres semblent être lus par la grande classe moyenne américaine..
.
Pour finir, on voit que les jeunes américains ne lisent pas pour le plaisir, mais plutôt pour les études. Et qu’après, à l’âge adulte ils se mettent à lire pour le plaisir. Une éclaircie ?.

Quatrième de couverture :

en cours de rédaction

http://www.theatlantic.com/business/archive/2014/01/the-decline-of-the-american-book-lover/283222/

 Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Découvrez Testeur Edition999 :

  • Avis (1)

    Vos commentaires

    • Le 8 octobre 2015 à 18:32, par Diber Mane auteur de "Lucker et Internet" En réponse à : Le déclin des lecteurs américain

      Cette étude explique aussi la montée de la violence aux Etats unis puisque, selon moi, la lecture aussi adoucit les mœurs et permet de connaitre l’autre donc d’être plus tolérant envers l’autre.
      A l’inverse, à force de s’abreuver de jeux vidéo super violents (surtout à l’endroit des policiers), les jeunes passent plus facilement à l’acte violent

      Répondre à ce message

REDIGER UN AVIS
modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.