Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Jeu cosmique

Djilali Mekrazi (Auteur)

Nombre de pages : 35

 Remercier Djilali Mekrazi

Les statistiques du livre


398 Lectures
32 Lectures / 31 jours


5 /5 sur 49 votants

724 visites

Evaluer le livre


Thème : Science Fiction - Anticipation

( Version du 19 septembre 2021 )

 La quatrième de couverture

Nous avons eu une chance inouïe de revenir dans l’espace connu. Mais à quel temps se situe notre présent actuel je ne saurais le dire. Le vaisseau est intact, il a encore de longues années de fonctionnement devant lui. Son énergie est inépuisable et nous avons à bord toutes les commodités nécessaires.

Le danger n’est pas immédiat mais j’ai bien peur qu’il nous faille renoncer à retrouver un jour notre planète telle que nous l’avons quittée. Nous subissons l’effet de forces inconnues à la dimension de l’univers. Nous ne pouvons leur faire face. Il est temps de partir à la recherche d’une planète habitable et de s’y installer définitivement.

Nous l’appellerons Terre 2.

 La première page

Le vaisseau spatial « Ouragan » décolle de l’astroport de Hilda le 21 janvier 2205, à 10 heures 50 minutes, temps universel. Quelques heures plus tard, il dépasse l’orbite de Neptune et se met progressivement en accélération en mettant le cap sur Proxima du centaure.

Quelques heures plus tard le vaisseau pénètre dans le vaste nuage. Les étoiles disparaissent subitement du ciel. Le vol est stable. Aucune turbulence.
Pendant deux heures, les astronautes ne distinguent par la baie vitrée qu’un voile noir qui les enveloppe. Une tache infrarouge uniforme occupe leurs écrans. NAT demeure muet. Tout se déroule sans anicroche.
Brusquement, Omal ressent une vibration inhabituelle parcourir le vaisseau quelques secondes avant que la voix métallique de Nat ne se manifeste.
— Le vaisseau vient de heurter une surface souple de nature inconnue. Il ralentit.
Quelques secondes plus tard.
— La vitesse du vaisseau augmente. Il vient de passer au travers de la surface.
— Essaie de déterminer sa nature.
— C’est une sorte de voile électromagnétique qui entoure ce secteur. Nous venons de quitter l’espace concerné par cette anomalie.
— Etat du vaisseau ?
— Tous les systèmes fonctionnent. Pas de dommage à signaler.
Mais quelques secondes plus tard :
— Nous avons perdu le contact avec la Terre, constate NAT, d’un ton cristallin.
— Comment ?
— Les systèmes fonctionnent toujours mais ils ne reçoivent plus rien. La coupure provient de la Terre.
— Dans ce cas, la surface a dû se refermer nous isolant complètement de notre monde. C’est étrange. On dirait une sorte de frontière dans l’espace mais une frontière de quoi ?
— Faisons demi-tour et essayons de rejoindre cette limite pour regagner notre espace habituel, suggère NAT.
Omal ignore la suggestion de NAT et s’adresse aux astronomes.
— Lina, Sid. Pourriez-vous nous expliquer ce phénomène aberrant ?
Sid s’éclaircit la gorge avant de répondre à la question d’Omal.
— Non, pour l’instant les données sont insuffisantes pour déterminer la cause de ce phénomène. A moins de donner libre cours à notre imagination. Il est possible que cette surface soit la matérialisation d’une frontière, comme vous venez de le suggérer, entre deux types d’espaces différents. Quant à déterminer qui et pourquoi c’est une autre paire de manches.
Lina intervient dans la discussion, un fin sourire sur les lèvres.
— Quelques savants pensent que l’univers est une projection holographique mais c’est plutôt une hypothèse difficile à admettre puisqu’il faudrait sortir de l’univers pour la prouver.
— C’est peut-être ce que nous venons de faire, dit Omal.

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Djilali Mekrazi

 Ambassadeur Edition999

Je suis un pilote d’hélicoptère. J’écris depuis longtemps sans jamais avoir publié à part sur des sites web. Je suis né en 1954 à Oued Fodda. J’ai fait l’université puis j’ai suivi une formation de pilote d’hélicoptère à Héli-Union en 1979 (Tarbes). Je suis marié, père de cinq enfants. Actuellement en...

 Lire son interview

 Autres(s) parution(s) de l'auteur

Le coursier du temps

Le coursier du temps, être énigmatique activant à l’échelle du Cosmos, s’intéresse de près à deux êtres humains qui se reproduisent à intervalles réguliers comme des copies identiques. Dans quel but ? C’est ce que le lecteur découvrira en suivant les aventures (...)

2022

L’écho de la montagne

Cette histoire d’une petite fille éveillée dont le destin a dispersé les rêves et déçu les ambitions aurait pu avoir lieu dans n’importe quelle montagne de ce grand pays qu’on appelle l’Algérie. L’auteur aurait pu la placer dans les monts de l’Ouarsenis, sur une (...)

2022

L’histoire du vent

Une histoire racontée par le vent à ceux qui savent l’entendre.

2021

Méléna. Une histoire du vent.

Ce livre est la complainte d’un rêve qui s’est enfui pour échapper au réel et ses nombreux tourments. Les mots qui peuvent la décrire n’existent pas encore. Même le chant le plus triste ne pourrait l’approcher.

2021

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre Message

 Dans le même rayon : Science Fiction - Anticipation

Exode vers Ross 128 b

Qui ne souhaiterait réinventer son existence individuelle et sociale ? Refaire société sur une planète nouvelle au partir d’une Terre exténuée, invivable ? Et si à l’approche de la fin du XXI° siècle cette perspective s’offrait à elle, notre société serait-elle (...)

Gaz X-Tra

Klara, jeune hackeuse et ex-criminelle, a 54 minutes pour déjouer les projets du général et empêcher l’exécution des esclaves Flörusiens.

Les bioandroïdes

« Les bioandroïdes » présente l’histoire d’un groupe d’enfants considérés comme des marchandises. Germés dans des éprouvettes, ils habitent dans des entrepôts et sont gérés par une entreprise dont le profit provient de leur location et de la vente de leurs organes. (...)

Le passeur - Partie I

Le monde a changé. Et comment pourrait-il en être autrement ? Cela faisait si longtemps maintenant… Pour tous, les souvenirs passés étaient comme d’étranges songes, irréels et pourtant familiers, évoquant des émotions qui s’estompaient avant d’avoir pu révéler (...)