D’Afrique à Africa

publié le25 janvier 2014, par Enrico

Le tempo est bon, le style, dès les premières pages. L’île de beauté est là, permanente, on ne peut se passer de son climat ciselé par les notation, les fulgurations précises qui l’encensent. Ce que j’ai cru saisir, c’est une forme d’humilité de l’auteur par ses dialogues tout simples comme le va et vient des vagues sur le rivage, son léger ressac audible en nuances.

Merci de revenir sur Edition999 pour déposer votre avis

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message



  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.