Edition999
La plateforme gratuite de diffusion littéraire

Accueil > Poésie > La morgue de la haine

La morgue de la haine (2018)

Bouazza Abid Habib (Auteur)

Nombre de pages : 69

 Remercier Bouazza Abid Habib

Les statistiques du livre


111 Lectures

4.69 /5 sur 13 votants

394 visites

Evaluer le livre


Ajouter votre avis pour le livre : La morgue de la haine

Thème : Poésie

( Version du 27 mai 2018 )

 Le mot de Bouazza Abid Habib pour La morgue de la haine

Ces lignes sont des images sur la vie

 Quatrième de couverture

1 l’ombre d’amour
@en face de ta petite fenêtre
un oiseau qui te regardais
il était noir comme un prêtre
avec des grand yeux qui te gardaient
@ il me guettait en silence
comme le silence du fleuve
mais finalement il me faisait confiance
après avoir lui expliquer mon rêve
@ avec fierté mon rêve est ton visage
toujours pour le bon et pour le pire
c est ça les coutumes du mariage
et personnellement moi je ne sais pas mentir

  Signaler un problème avec l'ebook gratuit.

Biographie de Bouazza Abid Habib

Bouazza abid habib poète en deux langues

 Lire son interview

 Dernières parutions de l'auteur

Les sourires du l’âme

Bonjour ce livre est la suite du livre "la morgue de la haine" mis en ligne sur Edition999

2018

Un message, un commentaire ?

 Dans le même rayon : Poésie

JEAN NGOUEMBE : L’Africain d’Annaba

Jean Ngouembe était un jeune boursier du cœur de l’Afrique venu dans la cité du martyr de la Chrétienté Africaine : Saint-Donat. En quittant l’Algérie en 1987, il laissa cette plaquette poétique derrière (...)

L’art de vivre

L’art de vivre est une vision pertinente sur le monde, un ressenti intense de la vie. Ecrit spontanément, il vous promet un merveilleux voyage en vous même. Il raisonne avec tout votre être. Sous forme de petits textes, Il se découvre, du début à la fin ou de (...)

Recueil d’écueils

L’histoire d’une réflexion sur la vie

Regrets et constats sur un continent

Ce recueil de poèmes restituent en quelques sortes les émotions, les sentiments, les pensées d’un étranger, d’un homme, d’une femme, d’un enfant. Mais c’est surtout l’âme du monde qui parle.