2739 ebooks gratuits

3528 avis

1064 auteurs

 279 vues

Mon bidonville (2017)

Menouar Laksi (Auteur)

 Le mot de Menouar Laksi pour Mon bidonville

Ils sont passés par Edition999

Peu importe que l’on détruise des maisons ; mais que l’on détruise l’avenir des générations qui nous succèdent est une véritable tragédie…

Je réside dans un taudis depuis 18 mois. Nous sommes une dizaine de familles sinistrées depuis plus de deux ans. Dans un quartier bas de Mostaganem, appelé autrefois pendant l’époque coloniale « Porte de la marine », j’ai édifié une cabane en me servant des matériaux de ces vieilles maisons qu’on a détruites pour en bâtir de nouvelles. Ma mère et mon frère ainé Amour résident dans un immeuble colonial en plein centre- ville. J’occupais une chambre jusqu’au jour où mon frère aîné Amour et sa femme Nadia décidèrent de s’accaparer de notre bien parental en l’achetant des biens vacants. A cette époque- là, j’étais encore qu’un môme de 12 ans et orphelin de père. Amour subvenait aux besoins de notre petite famille et veillait sur mes études comme un père. J’avoue que dans le domaine des études, je n’étais pas assez doué ; les profs me traitaient de partisan du moindre effort. Je regrette vraiment cette époque -là, j’aurais dû me concentrer dans mes études pour sortir de cette situation allégorique.

Biographie de Menouar Laksi

" L’auteur veut dénoncer l’arnaque en générale .En outre ,il veut provoquer chez ses lecteurs le sentiment que l’on éprouve quand on se fait piéger par les arnaqueurs ,dans une certaine mesure. Menouar Laksi est né à Mostaganem. Son père exerçait dans une salle de cinéma. Très jeune, il a eu la possibilité... "

 Ambassadeur Edition999

 Lire son interview

Consultez la page Menouar Laksi d'Edition999

Le programme Google Ad Grants accompagne Edition999.
Edition999 présent sur   -   -   -   - 
2006-2019 - Edition999 est une association Montmartroise à but non lucratif Loi de 1901 mettant en ligne des auteurs francophones - Nos partenaires - RGPD - Edition999 participe à la semaine de la francophonie 2020