2786 ebooks gratuits

3669 avis

1078 auteurs

Edition999
L'association de lecture et publication gratuites

Accueil > Ils sont passés par Edition999 > 141015 L’univers dans le néant

141015 L’univers dans le néant (2013)

Jean-Paul Desverchère (Auteur)

191 avis
Ecrire votre message

A la demande de l’auteur, et après la publication chez un éditeur, ce manuscrit a été retiré du site Edition999

Edition999 se satisfait d’avoir fait connaitre cet auteur et cet ebook gratuit à des centaines de lecteurs.
Le but d’Edition999 est atteint, avoir fait connaitre un auteur inconnu.

 Le mot de Jean-Paul Desverchère pour 141015 L’univers dans le néant

141015

"Le plus grand des secrets ne cache que lui-même".
“Je suis las de mon existence d’esprit. Je veux être maintenant et non plus depuis toujours et à jamais. Ne plus lire toutes les senteurs d’un monde impalpable et interdit. Supprimer un voyeurisme total condamné au toucher virtuel dans une écoute intensive ou l’on ne peut s’impliquer. Sortir d’exaltations privées de véritables larmes ou de sourires francs que seuls les enfants perçoivent sans en définir le sens.
Un ange ne fait toujours que passer.
Cesser dans un état inexistant de contempler la joie, la nostalgie ou la misère des autres dans une ville grise et poussiéreuse, accablée par le souvenir sombrant lentement dans ses interrogations et son mal de vivre.

Biographie de Jean-Paul Desverchère

" Parisien de naissance. Retraité depuis fin 2004. Marié, père de deux enfants, grand père de quatre petits enfants. passionné de cinéma, d’astronomie, de philosophie et de Guématria. Esprit toujours en éveil, ne tenant pas en place, vibrant en permanence. Le regard toujours à l’affut de tout ce qui me... "

 Lire son interview

Consultez la page Jean-Paul Desverchère d'Edition999

Vos commentaires

191 commentaires

  • Le 22 mars 2014, par Jean-Paul Desverchère

    Le syllogisme de l’unité.
    Aleph "UN" a pour valeur numérique 111.

    1 1 1
    A B C

    A = B
    C = A
    C = B

    "Ou que tu sois, tu es toujours toi"

    • ^ Le 26 mars 2014, par Jean-Paul Desverchère

      "Je suis muet, je n’ouvrirais pas la bouche car c’est toi qui agis" Psaume 39/10

  • Le 20 mars 2014, par Jean-Paul Desverchère

    « J’aurais aimé parler à la voleuse de livres de la violence et de la beauté, mais qu’aurais-je pu dire qu’elle ne sût déjà à ce sujet ? J’aurais aimé lui expliquer que je ne cesse de surestimer et de sous-estimer l’espèce humaine, et qu’il est rare que je l’estime tout simplement. J’aurais voulu lui demander comment la même chose pouvait être à la fois si laide et si magnifique, et ses mots et ses histoires si accablants et si étincelants.
    Rien de tel n’est sorti de ma bouche. »

    La voleuse de livres Markus Zusak

  • Le 19 mars 2014, par Jean-Paul Desverchère

    Le zéro l’infiniment petit (le néant) se dilate vers l’infiniment grand (l’infini) en se dirigeant du feu vers la glace dans une même figure changeant d’aspect mais jamais de forme.

  • Le 18 mars 2014, par Jean-Paul Desverchère

    Réplique du maître d’école à Antoine Doinel.
    "La recherche de l’absolu vous a conduit droit au zéro"
    Les quatre cent coups François Truffaut.

  • Le 15 mars 2014, par Jean-Paul Desverchère

    Le zéro dualité complémentaire de l’absolu dans le vide.

  • Le 9 mars 2014, par Jean-Paul Desverchère

    Le but inconscient du néant est de créer une surface divine et une volumétrie déterministe contingente managées par leurs propres concepts.

    • ^ Le 11 mars 2014, par Jean-Paul Desverchère

      Le début est une fin située à l’infini. Raymond Abellio La structure absolue.

  • Le 6 mars 2014, par Jean-Paul Desverchère

    Les hommes évoluent dans l’histoire par leurs pensées pendant que la nature privée d’esprit réalise son processus selon des lois qu’elle ne comprend pas.

  • Le 2 mars 2014

    "Connais-toi toi même oh race divine déguisée en homme."
    Marsile Ficin

  • Le 23 février 2014, par Jean-Paul Desverchère

    "Je fais du théâtre pour ressentir les sensations que la vie ne m’apporte pas."
    Jean-Marais

  • Le 16 février 2014, par Jean-Paul Desverchère

    Tout l’essence de 141015 est dans ce commentaire du livre de la voie et de la vertu de Lao-Tseu.

    "L’essence du tao est vide et incorporelle.

    Lorsque les créatures n’avaient pas encore commencé à exister, on ne pouvait le nommer.

    Mais lorsque qu’une influence divine et transformatrice leur eut donné le mouvement vital, alors ils sont sortis du non être (Le tao) et le non être a reçu son nom des êtres.

    Tous les êtres sont venus de lui.

    On l’a appelé le tao ou la voie.

    Ce principe vide et immatériel est né avant le ciel et la terre ; c’est ainsi qu’il est le créateur du ciel et de la terre.

    Des qu’il s’est manifesté au dehors, toutes les créatures sont nées de lui.

    C’est ainsi qu’il est la mère de tous les êtres."

    http://s3.e-monsite.com/2011/02/18/10/resize_250_250//zero_brahmagupta.jpg

    Le tao, l’être et le non être. Le néant contenant la figure du zéro plein dans une valeur nulle.

    La singularité initiale. L’inconscience libérant la conscience afin d’acquérir un nom.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Le programme Google Ad Grants accompagne Edition999.
Edition999 présent sur   -   -   -   - 
2006-2019 - Edition999 est une association Montmartroise à but non lucratif Loi de 1901 mettant en ligne des auteurs francophones - Nos partenaires - RGPD - Edition999 participe à la semaine de la francophonie 2020