En parlant de MEYYA

par Amalia

Ma chère Rachel, c’est vraiment trop gentil de te laisser ainsi sidérer par mes écrits. Mais c’est vrai que je m’attache autant à faire de la "littérature" que de l’"érotisme" (le second sans la première ne me paraît être rien d’autre que de la masturbation infantile) et voir mes mérites par toi reconnus m’est doux au coeur. Prends bien soin de ton vagin, ma chérie, et décerne-lui de ma part une foultitude de fiévreuses caresses. J’embrasse ta bouche de fidèle lectrice.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.