En parlant de MEYYA

par Porphyre

Chère Amalia, votre nouvelle est une fois de plus magnifique. Et bandante, bien sûr ! Les portraits de jeunes femmes que vous nous offrez dans tous vos récits sont incroyables de justesse et de vérité. Vous lire est un plaisir toujours renouvelé. Je vous embrasse, confit en admiration.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.