En parlant de MEYYA

par Sandra Cox

Je viens de lire ton roman et tes nouvelles et je suis émerveillée des beautés de ta plume. Je suis une grande lectrice, pas uniquement de la littérature érotique (d’ailleurs, la plupart du temps je ne m’y intéresse guère, car trop mal écrite par des attardés bloqués au stade génital), et j’ai été ravie de trouver chez toi un style aussi accompli. Comme j’ai lu dans les commentaires que tu n’étais pas ennemie des rencontres, je me paie l’audace de te dire mon envie de te voir, en chair, en os et en érotisme. J’ai 18 ans, je suis une bisexuelle active et on me dit que je ne suis pas des plus vilaines. Que t’en semble ? Je t’embrasse, là, là, là et puis là.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.