En parlant de MEYYA

par Elvire

Très chère auteure de mon coeur (et de mon pilou-pilou !), c’est donc toujours pour moi un vif plaisir de me plonger dans une de tes nouvelles. Elles me font toujours battre fort le coeur par la tendresse qui s’y exprime, et mon vagin par la superbe et excitante crudité avec laquelle tu parles si bien des choses physiques de l’amour. Ta Meyya est admirable, et désirable comme ça ne devrait pas être permis ! Connais-tu son adresse ?!?! Car je meurs d’envie de me la faire !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!... Je t’embrasse, toi, Amalia, princesse de mes fantasmes.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.