En parlant de MEYYA

par Amalia

Cher Vespucci, vous savez parler aux femmes, vous !!! Je vous remercie du fond du coeur pour votre message, et c’est vrai que m’intéresse autant le contexte dans lequel évoluent mes personnages que les scènes de cul... Comme vous, je trouve infantiles ces écrivaillons qui empilent leurs séances de trou-madame sans âme, comme si cela avait un intérêt autre que bêtement masturbatoire de décrire à longueur de page la ridicule gymnastique génitale. Infantiles ou séniles, au choix. Vous comprenez donc combien votre message m’est une douceur, et je vous en remercie. Je vous embrasse.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.