En parlant de Mademoiselle Butterfly

par Nora

Merci, belle Amalia, pour ta si gentille réponse à mon commentaire. Mais il faut que je te dise que je suis passée à l’acte, pas plus tard que cette nuit, entre les bras et sous la bouche de Gentiane, la meilleure amie de ma fille, pour qui (je m’en aperçois seulement maintenant) je ressentais un désir insidieux depuis bien longtemps. C’a été absolument fabuleux, c’était notre première aventure féminine à toutes les deux, mais je peux t’assurer que l’envie que nous avions l’une de l’autre nous a donné du génie pour débusquer l’orgasme !... Et pour ma part, je ne pensais pas que mon ventre était capable de produire autant de jus... Alors, je ne dirai qu’une chose : vive toi et vive la littérature érotique !!!

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.